Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

Revue des Etudes historiques (1926)
Earl of Kerry
The First Napoleon.
Some unpublished Documents from the Bowood Papers.
(Commentaire de M.C.)


avec l'aide de


Earl of Kerry. The First Napoleon. Some unpublished Documents from the Bowood Papers. London, Constable, 1925. Un vol. in-8° de XX-355 p. (Commentaire de M.C.)

Le comte de Kerry a l'heureuse chance de trouver dans son château familial de Bowood, de nombreux documents relatifs à l'histoire politique, militaire et sociale de la France de la fin du XVIIIè et du débit du XIXè siècles. Son arrière grand-père était le général Comte de Flahault, ancien aide de camp de l'Empereur, ambassadeur à Berlin et à Vienne sous la monarchie de juillet, mort, en 1870, Grand Chancelier de la Légion d'Honneur. Son trisaïeul était l'amiral Keith, qui eut la charge de garder Napoléon dans la rade de Plymouth, en 1815, et de l'embarquer pour Sainte-Hélène. Flahault joua, dans la préparation et dans l'exécution du coup d'Etat du 2 décembre, un rôle qu'on n'avait pas soupçonné jusqu'à la publication, par son petit-fils, l'année dernière, d'un livre sur The Secret of the Coup d'Etat, qui a provoqué, dans le monde des historiens, une attention méritée. Cette fois, le comte de Kerry tire de ses archives des informations sur le Premier Empire, à partir de 1809. Ce sont des extraits de lettres, des rapports ou mémoires émanant de Flahault, des extraits de journal et de la correspondance de l'amiral Keith, des lettres ou morceaux de rédaction émanant de nombreuses autres personnalités.
La tâche de l'auteur était délicate. Il a dû déchiffrer des documents presque illisibles : les notes prises par Flahault sous la dictée de Napoléon et dont il donne un curieux fac-simile ; ou interpréter la correspondance échangée entre le comte et sa mère, Mme de Souza, en style convenu et sous des noms supposés au sujet des relations de Charles avec la reine Hortense et du fils qui leur était né, Auguste, le futur duc de Morny. Il a dû encore déterminer ce qui, dans cette masse de documents revenaient sur des faits connus, ou était nettement inédit. Il possède à merveille la bibliographie considérable du sujet et rapproche habilement les morceaux qu'il nous livre de ceux que des auteurs anglais ou français ont déjà utilisés ou révélés.
Ce beau travail nous vaut des informations pleines d'intérêt sur Napoléon à Schoenbrunn, en 1809, pendant la campagne de France et à Fontainebleau en 1814, à l'île d'Elbe, à Waterloo, sur le Bellerophon, à Sainte-Hélène. Notons particulièrement le rapport de Flahault sur une négociation d'armistice qu'il poursuivit avec les représentants des puissances alliées, à Lusigny, près de Troyes, du 24 au 28 février 1814, et une lettre inédite de Napoléon à ce sujet. - L'anecdote tient une grande place dans ce livre et elle est d'un piquant intérêt. Voir notamment tout ce qui concerne les relations de la reine de Hollande et de l'aide de camp de l'Empereur. - Enfin les historiens remarqueront encore une correspondance échangée entre Flahault, le maréchal Vaillant et Morny en 1863 et 1864, au sujet de la publication, alors en cours, de la Correspondance de Napoléon, et qui jette une lumière nouvelle sur les conditions dans lesquelles ce travail était alors effectué.

M.C.

  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017