(pas de titre)

Histoire d’Arandon (Isère)

Histoire d’Arandon (Isère)
Histoire d’Arandon (Isère)

Après la Première Guerre mondiale, le « pont à couple conique » qui a remplacé la transmission par chaîne sur les camions fut inventé dans la fonderie Vialle à Arandon.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les habitants de la ville subirent un épisode du régime de Vichy. En effet, il y existait un camp pour les internés juifs qui était également un centre de rassemblement des étrangers.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arandon#Histoire

(1 commentaire)

    • Branchy Louis on 5 octobre 2017 at 21 h 59 min
    • Répondre

    A proximité de la gare d’Arandon,une scierie (Marcel Vial) fournissait les bois pour la réparation des wagons dans les ateliers Baron-Vial. En 1945/46 des prisonniers allemands y étaient occupés. L.B.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

(1 commentaire)

    • Branchy Louis on 5 octobre 2017 at 21 h 59 min
    • Répondre

    A proximité de la gare d’Arandon,une scierie (Marcel Vial) fournissait les bois pour la réparation des wagons dans les ateliers Baron-Vial. En 1945/46 des prisonniers allemands y étaient occupés. L.B.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.