(pas de titre)

09 – Ariège

Histoire de Pailhes (Ariège)

Particularité : Jusqu’à la Révolution, la baronnie de Pailhès jouait un rôle important dans la région. Avec quelques paroisses voisines, elle formait une enclave du Languedoc dans le Comté de Foix. Avec ses paroisses voisines, Pailhès faisait partie du diocèse épiscopal de Rieux et du diocèse civil de Toulouse. Voir cartes de Cassini et le site Histariège.

(source wikipedia)

Vue
Histoire et patrimoine de Moulin Neuf (Ariège)

Appelé autrefois Cazal des Faures, le village ne prit le nom de Moulin-Neuf qu’en 1877, proclamant ainsi la présence toujours renouvelée d’une installation de meunerie hydraulique, attestée déjà en 1529 et dont la puissance fut fortement accrue en 1534 par l’équipement d’un moulin à trois meules, auquel s’ajouta pour quelques temps, à la fin du XVIIIe siècle, un moulin à huile…

(image et extrait du site du Pays de Mirepoix… lire la suite)

Vue
Histoire et patrimoine de Pamiers (Ariège)

Née du contact entre la montagne et la plaine, traversée par l’Ariège et frangée d’une ceinture verte au relief modeste, Pamiers a toujours exercé une attirance particulière sur les voyageurs qui s’y sont arrêtés. Déjà en 1388, Froissart vantait les charmes de cette cité :  » moult deduisante (plaisante) « .
Sur un site facile à tenir, point de passage obligé pour des relations rapides entre l’Atlantique et la Méditerranée, riche en eau et en terres, elle a rapidement fixé les populations…

(image et extrait du site de l’OT Pamiers… lire la suite)

Vue
Grotte et Musée de Niaux (Ariège)

La grotte de Niaux : Datés du Magdalénien, les dessins d’animaux se combinent parfois avec différent signes : points, traits, claviformes, où le rouge domine…
Le Musée de Niaux : Un patrimoine pyrénéen unique
Des silex taillés préhistoriques aux outils de nos grands-pères, des premiers pasteurs jusqu’aux derniers bergers : à la découverte d’une véritable civilisation pyrénéenne à travers de multiples activités de nos ancêtres…
(image et extraits du site officiel de la commune)

http://www.niaux.net/
Vue
Histoire d’Aigues-Vives (Ariège)

Une famille portant le nom d’Aigues- Vives est connue dans les textes dès le début du XIIème siècle(1117) dans le cartulaire de l’abbaye de Saint-Sernin de Toulouse.
Un certain «Willelmi de Aquaviva» est cité dans les témoins lors de dons faits à l’abbé et aux chanoines de Saint-Sernin..
(extrait du site officiel de la commune).

Vue
Histoire d’Alzen (Ariège)

Jusqu’à la Révolution, le territoire de la paroisse d’Alzen (Alzein) avec ceux de Montels, de Nescus, de Larbont et de Sentenac-de-Sérou (Sentenac) formaient une enclave du diocèse de Rieux (Rieux-Volvestre) et du Languedoc dans le Comté de Foix. Voir cartes de Cassini.
(source wikipedia)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alzen#Histoire
Vue
Histoire d’Artigat (Ariège)

Particularité : Jusqu’à la Révolution, la paroisse d’Artigat (avec Bajou) comme celles de Pailhès, Lanoux, Castéras, Gabre, Aygues-Juntes, Montaigut-du-Plantaurel (Montagut), Cazeaux, Artix, Saint-Bauzeil, Bénagues, Saint-Victor (avec Rouzaut), Madière, Saint-Michel, Lescousse, Saint-Martin-d’Oydes et Esplas formaient une enclave du Languedoc. Elles dépendaient toutes du diocèse épiscopal de Rieux et du diocèse civil de Toulouse alors que les communes voisines faisaient partie du Comté de Foix…
(source wikipedia)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Artigat#Histoire
Vue
Histoire d’Artix (Ariège)

Le village d’Artix semble être ancien, apparemment présent en 960 dans le testament de l’évêque de Toulouse (Hugues). Les guerres de religion y font des ravages : en 1562, les protestants pillent les récoltes. L’église est également détruite. Enfin en 1621, le baron de Léran pille le château d’Artix.
(source wikipedia)

Vue
Histoire d’Ax-les-Thermes (Ariège)

Jusque vers le milieu du XVIIIème siècle, le centre thermal d’Ax ou « Barry des Bains » était concentré autour du Bassin des Ladres. Avec les étuves d’un côté, les canons de l’autre ; à côté l’hôpital et la chapelle attenante dénommée « Notre Dame du Bain »…

(extrait du site officiel)

Vue
Histoire d’Ilhat (Ariège)

Ilhat appartint à la seigneurie de Mirepoix du 23 janvier 1390 à 1593, où les terres sont données à Catherine de Lévis Mirepoix lors de son mariage avec Gabriel de Léran.

En 1875 des inondations qui font de gros dégâts.

Le 18 septembre 1943, un accrochage a lieu près de Péreille entre une patrouille allemande et le maquis d’Ilhat…

(source wikipedia)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ilhat#Histoire
Vue