Correspondance familière - Jean Reynaud
Motteroz (Paris) - 1886

Jean-Ernest Reynaud naquit à Lyon, le 14 février 1806. Il fut élevé dans le département de la Moselle, et termina ses études à Paris. Admis à l'Ecole polytechnique, il en sortit dans les premiers rangs. Il voulait entrer dans l'artillerie, mais il demanda les mines pour ne point chagriner son père.
L'enseignement spécial de l'Ecole des Mines l'obligeait à parcourir, à pied, chaque année, en compagnie de deux camarades, les parties les plus intéressantes de la France et de l'Allemagne, pour y visiter les mines, les usines et les manufactures. Il acquit, par cette éducation pratique, une sérieuse connaissance des diverses industries, et celle plus précieuse encore de la vie et des besoins des populations ouvrières et rurales.
Les deux compagnons de M. Reynaud, dans un de ses voyages, furent MM Michel Chevalier et Bineau, depuis ministre des Finances de l'Empire ; dans l'autre, l'un de ses compagnons fut M. Leplay, devenu l'un des premiers métallurgistes de l'Europe.
En avril 1830, M. Reynaud, nommé ingénieur des mines en Corse, y entreprit des études pour dresser la carte géologique de cette île et celle de la Sardaigne. Ses vues générales ont été insérées par la Société géologique de France, en tête de ses Mémoires.
Les premières lettres de ce recueil, adressées à sa mère, sont le récit familier de son voyage et de son séjour en Corse.

télécharger ce document (numérisation Gallica 2)

biographie de Jean Reynaud (sur wikipedia) (sur annales.org)



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité