La défection de Marmont en 1814
ouvrage suivi d'un grand nombre de documents inédits ou peu connus
d'un précis de jugements de Napoléon Ier sur le maréchal Marmont
par Rapetti - Poulet-Malassis et de Broise (Paris) - 1858

Préface (extraits) :
Je dois tout d'abord dire pourquoi j'ai eu le pénible courage de faire un livre contre un homme.
Quand j'ai commencé à publier ces pages dans le Moniteur, l'opinion était encore indécise sur Marmont et sur l'accueil qu'il convenait de faire à ses Mémoires. On ne doutait pas que Marmont n'eût déserté la cause impériale en 1814 ; mais on croyait qu'il y avait eu à cette défection des circonstances qui, jusqu'à un certain point, pouvaient lui servir d'excuse. On se souvenait qu'en 1852, les restes mortels de Marmont avaient été portés en France presque triomphalement ; qu'à Chatillon-sur-Seine, où ils devaient reposer d'après la volonté du défunt, il y avait eu pour les recevoir et leur faire honneur, une députation officielle, une cérémonie publique, un concours d'autorités et de personnages.
On avait lu dans un journal, le Moniteur de l'armée, du 16 Mai 1852 :
"Les restes du maréchal Marmont sont arrivés le lundi 3 mai, à huit heures du soir, à Chatillon-sur-Seine. Pendant deux jours, son cercueil a été exposé dans une chapelle ardente, où le public s'est empressé de le visiter, en attendant le jour des obsèques, qui avait été fixé au jeudi 6.
L'enceinte de l'église était trop étroite pour contenir une minime fraction de la foule accourue pour assister à la funèbre cérémonie...
Mais malheureusement la cérémonie qui avait eu lieu le 6 mai 1852, à Chatillon-sur-Seine, ne s'était pas tenue dans le cercle respectable et restreint d'une solennité de famille ; elle avait affecté une apparence officielle et publique, et l'on avait profité de l'occasion pour amnistier, au nom même de la France, le maréchal de Raguse..."
Marmont, dans ses Mémoires, a eu l'imprudence de ne pas se borner à traiter fort mal l'histoire de Napoléon Bonaparte : il a encore accumulé les outrages sur les noms les plus illustres de l'ère impériale...
Il y a dans la vie de Marmont bien des péripéties, des mérites incertains, des mésaventures et des défaillances...

Pour vous procurer cet ouvrage :

télécharger le document (numérisation Gallica 2)



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité