Mémoires d'un ouvrier de Paris : 1871-1872
A. Audiganne - Hachette ( Paris ) - 1873

Introduction (extraits) :
L'auteur de ces mémoires est visiblement convaincu qu'on n'aurait besoin que de se mieux connaître les uns les autres pour se juger avec moins de défiance et d'acrimonie. Aussi s'efforce-t-il de peindre les choses telles qu'elles sont au milieu de la grande famille des travailleurs. Il nous explique lui-même qu'il s'est proposé tout à la fois d'éclairer et de fortifier les ouvriers pour la défense de leurs légitimes intérêts, et de faire connaître, en dehors de leur rang, leurs idées, leurs sentiments et leurs tendances.
En pénétrant, à l'aide des Mémoires de Pierre Bruno dans l'intimité de la vie populaire, on y puisera, croyons-nous, de nouvelles raisons de se fier à l'énergique vitalité de notre société française, dont les malheurs sont venus, non pas de l'affaiblissement de sa valeur intime, mais de la dégradation occulte du mécanisme officiel sous un régime politique énervant...
Aujourd'hui, les Mémoires de Pierre Bruno nous ramènent forcément en quelques endroits vers la politique du second Empire à l'égard des ouvriers...

télécharger le document (numérisation Gallica 2)



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité