Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

p.248-249
Ses (Napoléon 1er) remarques sur la mort de Duroc, et les raisons qu'il allégua contre le suicide, soit dans une discussion calme et spéculative, soit dans des moments de violente émotion, comme à Fontainebleau ("Aussi ne suis-je pas tout à fait étranger à des idées religieuses," dit-il au général Sébastiani et au comte de Flahaut, après leur avoir donné des raisons mondaines pour ne pas se tuer) en 1814, impliquent à la fois, la croyance à la fatalité et à la Providence.

  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017