Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

 

p. 90

M de Morny était né en 1811. Le Dictionnaire des Contemporains se tait sur sa famille ; il se contente de dire qu'il fut élevé par la comtesse de Souza. Il avait servi quelque temps dans l'armée d'Afrique, sous la monarchie de Juillet. Officier démissionnaire, il s'était occupé d'industrie ; puis il était entré à la Chambre des députés, comme candidat ministériel, M Guizot étant président du Conseil.
En 1851, M de Morny était plus connu comme homme du monde et comme spéculateur à la Bourse que comme homme politique. Bien qu'il fût déjà réputé pour son entente dans l'art de lancer des affaires industrielles et de faire fructifier les valeurs nommées "actions", il passait pour n'avoir qu'une fortune médiocre.
Il était spirituel, aimable, fascinateur, audacieux, sceptique, merveilleusement organisé pour briller dans la société moderne, sous une monarchie quasi-absolue, et assez fortement trempé pour prendre une part décisive aux luttes nécessaires pour l'édification d'une telle monarchie.
Il était intimement lié avec le Président de la République. Dès 1849, il disait à un personnage qui, depuis, a souvent répété ses propos : "Tout ceci finira par un Coup d'Etat, et c'est moi qui le ferai. Quand vous me verrez arriver au ministère, vous pourrez dire : "C'est maintenant." Et, de fait, il entra au ministère dans la nuit du 1er au 2 décembre, quelques heures avant l'exécution.

  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017