Mémoires d'un prisonnier d'État, par Alexandre Andryane
Gaume frères (Paris) - 1850

Avant-propos des éditeurs (extrait) :
Si le livre d'Alexandre Andryane a été si apprécié et si recherché du public, ce n'est pas seulement parce que la simplicité et le charme du style donnent un intérêt toujours croissant aux scènes emouvantes qu'il décrit ; ce n'est pas seulement non plus parce que nos passions nationales trouvent une sorte d'appât dans le récit d'un compagnon de Silvio Pellico, d'un Français qui lui aussi a subi pendant de longues années au Spielberg les persécutions incessantes de l'empereur d'Autriche. Non, le véritable intérêt n'est pas là.
A côté du drame politique, il y a dans les Mémoires d'un prisonnier d'état , un drame bien autrement sublime, drame qui se passe tout entier dans l'âme du prisonnier. N'ayant, hélas ! quand il fut plongé dans les cachots, que les vaines croyances de la religion naturelle, on le voit revenir à la vie, après de rudes et pénibles combats contre lui-même, libre d'un double esclavage, et le plus heureux, plus reconnaissant envers Dieu de l'avoir délivré des liens de l'erreur que des chaînes de la captivité...

pour vous procurer cet ouvrage :

télécharger le tome 1 (numérisation Gallica 2)
télécharger le tome 2 (numérisation Gallica 2)



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité