(pas de titre)

05 – Hautes-Alpes

Histoire et patrimoine de Sigoyer (Hautes-Alpes)

Le village, mentionné dès le VIII° siècle, fut une ancienne place forte au XIV°.

De son passé, il reste quelques vestiges : les ruines du château fort du XIII° siècle, l’église St Pierre-aux-Liens du XIX° avec une abside circulaire et un clocher carré à arcades, un gracieux calvaire, la chapelle St Laurent de style Roman Provençal du XIème siècle ainsi que de nombreux oratoires qui jalonnent les chemins…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Serres (Hautes-Alpes)

Les armoiries de la Ville :
Les trois tours en couronne représentent le baillage et ses trois autorités :
– Financière, judiciaire et administrative
– Les rayures or et rouge sont l’emblème de la Provence
– Les queues d’hermine sont le symbole de la justice que représentait la famille Mévouillon…
(image et extrait du site de l’OT Serrois et Haut-Buëch)

Histoire et patrimoine de Savines-le-Lac (Hautes-Alpes)

Jadis orthographiée SAVINE sans S, la commune doit son origine au nom de sa marrraine supposée, une certaine Sabina, esclave affranchie du patrice d’Abon qui vécue sur les lieux.
En 1282, le noble Rodolphe de LA FONT prêta hommage au Dauphin du territoire de Savine, et s’engagea à le servir loyalament en échange de sa protection.
La ville acquiert ainsi son blason aux armes de la famille de LA FONT dont la devise était : « j’irai sonner jusque dans les cieux »..
(image et extrait du site officiel)

Histoire de Saléon (Hautes-Alpes)

Le relevé sur le territoire de la commune de divers artéfacts remontant notamment au Chasséen montrent que Saléon fut traversée et occupée dès le néolithique, notamment par la présence de deux stations inventoriées au début du XXe siècle.

À l’époque gallo-romaine, la présence est bien établie puisque des fabriques de tuiles se trouvaient déjà au lieu-dit la Tuilière, attestées par des tuiles portant diverses marques spécifiques retrouvées sur place…

(source wikipedia)

Histoire de Sainte-Colombe (Hautes-Alpes)

Les premières traces de la présence humaine en vallée du Céans datent d’il y a 6 500 ou 6 000 ans. Des découvertes d’objets préhistoriques (céramiques ornées…) ont eu lieu dans à peu près dans chaque commune de la vallée.

On peut noter la présence d’un village protohistorique sur le site de Coustis à quelque trois cents mètres du bourg de Sainte-Colombe datant de l’âge du bronze et de l’époque celtique (VIIe au Ve siècle av. J-C.) sur le versant nord-ouest du « Rocher de Sainte-Colombe »…

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Saint-Sauveur (Hautes-Alpes)

Sur les traces des ancêtres de Paul Cézanne

Laure Willems, passionnée par le peintre aixois, part à la conquête des origines de Paul CEZANNE.

Ses recherches la conduisent…….. à Saint-Sauveur !

Laure Willems a reconstitué l’arbre généalogique de l’artiste sur 12 générations et l’arbre agnatique (ascendants et descendants par les hommes) jusqu’à la 7ème génération…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Saint-Pierre d’Avez (Hautes-Alpes)

La paroisse de Saint-Pierre-Avez était sous le vocable de la chaire de saint Pierre. Cette église fut confirmée, 1e20 décembre 1118, par le pape Gélase à l’abbaye de Saint-André-lès-Avignon, de l’ordre de Cluny. Dès 1177, une chapelle de Saint-Cyr existait sur le haut d’une montagne qui était sur les limites de Saint Pierre-Avez et d’Antonaves; elle fut le but d’un pèlerinage. – Au commencement du XIIe siècle, les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem étant devenus seigneurs temporels de Saint-Pierre-Avez…
(source wikipedia)

Histoire de Saint-Laurent du Cros (Hautes-Alpes)

Plusieurs éléments remontant à la période Gallo-romaine ont été mis au jour au hameau du Cros :
un buste d’Hermès, double de Jupiter Hamon (symbole du musée de Gap),
une main funéraire à l’annuaire bagué,
un bras d’enfant,
trois fragments d’une jambe au pied chaussé d’une crépide.
(source wikipedia)

Histoire de Saint-Julien en Champsaur (Hautes-Alpes)

À la fin du Moyen Âge,la paroisse de Saint-Julien s’étendait sur les deux rives du Drac. Le chef-lieu était comme actuellement sur la rive droite, et la rive gauche constituait le forest, nom local donné aux pâturages communaux et, par extension, aux hameaux qui se constituaient autour de ces pâturages…
(source wikipedia)

Histoire de Saint-Jean Saint-Nicolas (Hautes-Alpes)

L’occupation humaine du site de Saint-Jean-Saint-Nicolas à l’époque préhistorique n’est attestée que par quelques rares pièces en pierre polie, et un dolmen aux Roranches. Les Romains, présents dans toute la région, n’ont pas laissé de traces dans le haut-Champsaur. Après les invasions barbares des Ve et VIe siècles, la région se développe. Au début du VIIIe siècle, les paroisses du Haut-Champsaur étaient sous l’autorité du patrice Abbon…
(source wikipedia)