(pas de titre)

06 – Alpes-Maritimes

Histoire et patrimoine de Touet de L’Escarène (Alpes-Maritimes)

Situé à 21 km de NICE et à une altitude de 450 mètres, le village trouve son origine dans une maison de refuge établie au pied du Col de Braus où s’arrêtaient les voyageurs.
Devenu hameau, il dépend de la commune voisine jusqu’à ce que la Maison de Savoie l’érige en commune indépendante pour couper court aux dissensions dont il était l’objet entre les différentes baronnies…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Toudon (Alpes-Maritimes)

Les plus anciens textes datent du XIe siècle, citant le village sous le nom de « castrum de Todon » et « villa Thodoni ».

Guy et sa femme Bismoda donnent deux pièces de vigne situées à « Tudomno », dans le comté de Glandèves », au monastère de Saint-Véran (monastère fondé par saint Véran, un moine de l’abbaye de Lérins puis évêque de Vence, à Cagnes-sur-Mer, et abandonné au XIe siècle)…

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Thiery (Alpes-Maritimes)

Première mention du nom du village en 1064 : Teri, Terio, issu de la racine pré-latine Ter (=éminence).Au XIIème siècle l’abbaye bénédictine de Lérins possède à Thiéry le Prieuré de La Madone.
Au XIVème siècle, la seigneurie de Beuil, dont relève Thiéry, appartient à la puissante famille des Thorames-Glandèves…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Tende (Alpes-Maritimes)

Pays d’Art et d’Histoire, Tende offre à ses visiteurs une riche palette de couleurs et de nombreux monuments au style éclectique influencé par l’Italie toute proche.
Du haut des vestiges du château des Comtes Lascaris, un panorama grandiose sur les montagnes s’impose…
(image et extrait du site officiel)

Histoire et patrimoine de Sospel (Alpes-Maritimes)

Fort du Mont Agaisen
(Fort de la célèbre Ligne Maginot Alpine.)
Musée des fortifications alpines Fort Saint Roch
(Musée Maginot de la seconde guerre mondiale.)
Fortifications du mont Barbonnet …
(image et extrait du site de l’OT de Sospel)

Histoire et patrimoine de Sauze (Alpes-Maritimes)

En promenant dans le village on découvre les « aires » qui servaient au foulage du blé, les granges et les étables transformées en habitation…
Ils se souviennent qu’il fallait aller chercher l’eau à la « basse fontaine ». Quelle révolution quand l’eau est arrivée au village. Une plaque sur le lavoir de la place rappelle ce moment…
(image et extraits du site)

Histoire et patrimoine de Saorge (Alpes-Maritimes)

SAORGE est un monument en soi, témoin de l’architecture médiévale Cette commune aux allures de « village tibétain », entièrement classée, fait partie des plus beaux villages de France.
Dédale de ruelles, passages voûtés, Saorge, village typiquement médiéval, est une ancienne forteresse accrochée au flanc de la montagne et forme comme un amphithéâtre au-dessus des gorges de la Roya…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Sainte-Agnès (Alpes-Maritimes)

Deux attachantes légendes nous content l’origine du village de Sainte-Agnès…
La première nous relate le voyage d’Agnès, une princesse romaine convertie au christianisme, qui aurait été prise sous les feux d’un terrible orage avec son escorte. Pour se mettre à l’abri de la tourmente, elle aurait trouvé refuge dans une grotte…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Saint Sauveur sur Tinée (Alpes-Maritimes)

Au confluent de la Tinée et de la Vionène, le site de Saint Sauveur est sans doute occupé depuis la préhistoire, mais c’est la période romaine qui, la première, nous a laissé des témoignages d’une occupation permanente. La voie romaine qui reliait Cemenelum/Cimiez à Ebrodunum/Embrun; les deux capitales successives de la province des Alpes-Maritimes, franchissait la Tinée à Saint-Sauveur…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Saint Martin de Vésubie (Alpes-Maritimes)

Le village présente encore les traces de ce passé. On peut découvrir d’importantes traces médiévales dans le cœur du village, autour de l’église de la Madone de l’Assomption. Site du Château, ruelles étroites, portes voûtées, maisons médiévales à colombages.

Aujourd’hui encore, d’importants vestiges des remparts (XIVème-XVIème siècles) entourent la façade ouest du village…

(image et extrait du site officiel de la commune)