(pas de titre)

22 – Côtes d'Armor

Histoire et patrimoine de Graces (Côtes d’Armor)

L’église Notre-Dame-de-Grâces (1506), œuvre de l’architecte Pierre Bilsic (cordelier du couvent de Guingamp, décédé en 1518), fut érigé au village de la Boissière sur l’emplacement d’un ancien oratoire, à proximité d’une fontaine de dévotion. La première pierre est posée le 12 mars 1506…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Goudelin (Côte d’Armor)

La plaine de Kergoatiño, littéralement Le petit Bois sur la plaine, est habitée depuis 1400 avant J.-C., d’après les études archéologiques menées. Celles ci ont permis de mettre au jour des vestiges d’une habitation, probablement d’une famille de cultivateurs sédentaires apparentés aux celtes. Divers os humains et animaux, notamment d’oie, cheval et porc, ont été retrouvé près de traces des murs d’un habitat primaire…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Gouarec (Côtes d’Armor)

Le nom de GOUAREC vient du breton « gwareg » qui signifie courbe, arcade désignant ici l’arc décrit par le Blavet sur la commune.
Gouarec, orthographié Gowarec à la fin du XVIIIème siècle, semble avoir été le siège d’une ancienne seigneurie qui, lors de la fondation de Bon Repos en 1184, est déjà la propriété des ROHAN.
En 1280, c’est une de leurs châtellenies qui possède un fermier receveur…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

L’église Notre-Dame de Runan (Côtes d’Armor)

L’église Notre-Dame de Runan est mentionnée dès le XIIème siècle parmi les biens des templiers, elle échut ensuite, en 1312, aux hospitaliers de l’Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. Les ducs de Bretagne y firent plusieurs fondations importantes, notamment Jean IV en 1381 [Note : en mars 1381, le duc Jean IV y fonda une chapellenie] et Jean V en 1414 et 1436. Ce dernier, également, créa, le 19 mai 1421, une nouvelle foire le jour de la Saint-Barnabé pour « l’augmentation de la dite chapelle et du service divin en icelle »…

(image et extrait du site infobretagne.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Rostrenen (Côtes d’Armor)

Cet été, Rostrenen a vu fleurir 8 panneaux d’information touristique auprès des bâtiments et monuments historiques.

Ces panneaux trilingues (français, breton et anglais) permettront non seulement aux personnes de passage sur notre commune de mieux la connaitre, mais également aux « locaux » de se réapproprier leur histoire…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Quemper-Guezennec (Côtes d’Armor)

Si étymologiquement « Guézennec » signifie en breton « planté d’arbres », ce nom vient de Guéthenoc ou Guéheneuc, moine irlandais à l’origine de la paroisse primitive. En 1405 il existait une châtellenie de Quemper Gueheneuc et en 1426, Quemper Gueheneuc est citée comme paroisse du diocèse de Tréguier. Le nom du Saint accolé au nom du lieu a donné le nom actuel de la commune avec des orthographes différentes au cours des siècles. ..

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Pontrieux (Côtes d’Armor)

Pages à consulter :
– La rue Saint Yves
– La place de la Liberté
– Les lavoirs
– Le port
– L’église…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

 

Histoire et patrimoine de Pont Melvez (Côtes d’Armor)

Commanderie – Baillie

Appartenant tout d’abord aux templiers, la commanderie de Pont-Melvez est transférée après la dissolution de l’ordre en 1312 aux hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, qui en conservent la propriété jusqu’à la Révolution. Le territoire entier de Pont-Melvez relève féodalement de cet ordre religieux, et est exploité par les vassaux suivant un mode particulier de tenure du sol nommé la quévaise…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Plusquellec (Côtes d’Armor)

Plusquellec signifie en breton ploe (paroisse) et oscal (chardon). Plusquellec a connu plusieurs noms : Ploescalec (vers 1330), Ploezkalleuc, Ploezescaelleuc (en 1368), Plusqualec (en 1381), Pluscallec (en 1381), Pluscaleuc (en 1407), Ploesquellec, Plusquellec (en 1535-1536).La seigneurie de La Rivière avait appartenu à Olivier de Gourvinec, Capitaine des gardes du duc Jean IV, qui épousa Marguerite de Malestroit et mourut en 1403….

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Ploumagouar (Côtes d’Armor)

Des paroisses commençant par « Plou » avec des variantes « Plu » et « Ploé », il en existe 169 en Bretagne, dont 73 dans les Côtes d’Armor. Elles sont nées entre 450 et 600. « Magoar » n’est pas un quelconque Saint mais signifie mur, murailles ou ruines de bâtis.

Ploumagoar englobait donc jadis, outre son territoire actuel ceux de Saint Agathon, de Notre-Dame de Guingamp, de Pabu et de Le Merzer. C’est en 1158 qu’est mentionné pour la première fois le nom de Ploumagoar.

Ploumagoar est donc une paroisse bâtie sur des ruines ou vestiges anciens et tire son nom de cette origine…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)