Histoire et patrimoine d’Yffiniac (Côtes d’Armor)

22 – Côtes d'Armor

Histoire et patrimoine d’Yffiniac (Côtes d’Armor)

Ses origines, selon les historiens, remontent à la période gallo-romaine. Des objets tels qu’une épée gauloise, des monnaies, une statuette, témoignent de l’occupation du territoire par les Celtes et les Romains.

C’est à cette époque extrêmement reculée que l’existence d’un port est confirmée par la découverte de boucles de fer destinées à retenir les navires au moyen de câbles. Considérant que le port se situe sur les limites du pays des Curiosolites (capitale : Corseul), ces vainqueurs des Gaules l’auraient appelé « Fines », mot latin signifiant confins, frontières, limites. Plus tard, le nom de la commune devient « Ad Finiac » puis Yffiniac…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Uzel (Côtes d’Armor)

L’essor au xvie siècle des fabricants et marchands de toiles de lin dans la région de Pontivy, Moncontour, Uzel, Quintin permit la construction de nombreuses églises paroissiales dans la région, mais peu sont restées, la plupart ayant été reconstruites au xviiie siècle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Trévérec (Côtes d’Armor)

TREVEREC signifie étymologiquement « treve » ou « peuplade d’Erech ».
Erech ou Riothine qui succéda à son père en 464 fut le cinquième roi des bretons armoricains. Il fut le fondateur ou le bienfaiteur de la paroisse et lui a donné son nom…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Trévé (Côtes d’Armor)

Cela fait bien longtemps que notre territoire communal est occupé par des populations venues d’horizons divers. Le plus vieil objet découvert sur la commune est une hache de combat en cuivre en 1871 au château de Bonamour (disparu depuis)…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Trémuson (Côtes d’Armor)

À partir du XIIe siècle, elle abrite le château fort de La Roche-Suhart, où siège une puissante seigneurie féodale. Les armoiries de la Roche-Suhart sont aujourd’hui celles de la commune (de fond azur au croissant d’or), souvenir de deux croisades qu’effectua cette famille. Après la ruine de La Roche-Suhart au début du XVe siècle, la famille de Couvran édifie à La Morandais sa maison forte et règne sur l’étroit territoire….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Tréméven (Côtes d’Armor)

Tréméven vient de l’ancien breton « treb » ( hameau ou village) et de St-Meven ou St-Méen (saint gallois du VIème siècle, disciple de St-Samson). Ce saint , fêté le 21 juin, est surtout connu pour sa fondation de l’abbaye de St-Jean-de-Gaël, à  St-Méen-le-Grand, en Ille-et-Vilaine. On l’invoquait contre la gale des mains et les maladies de peau…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Trégueux (Côtes d’Armor)

Trégueux n’apparaît dans les textes qu’en 1129 où l’on trouve « hamo presbiter de Treguehuc » (Hamon prêtre de Treguehuc). Le nom évolue en 1369, Treguiec est cité comme « paroisse du diocèse de Saint-Brieuc ». Dans la réformation des Evêchés de Bretagne de 1423, on lit « Treguieuc ». Cette graphie a très longtemps persisté, avec une variante Treguyeuc en 1541, puis Tréguieux au XVIIe siècle. Enfin la commune devient Tregueux en 1759…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Trébry (Côtes d’Armor)

En 1973, au lieu-dit La Ville Gourio sur la commune de Trébry, un important trésor de monnaies gauloises est découvert : 1 742 statères d’argent du peuple des Coriosolites.

Vers 1890, des hommes de Trébry partaient à pied en Vendée faire la saison, emportant leurs outils sur l’épaule, pour gagner de quoi payer le loyer de leur ferme…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Quay-Portrieux (Côte d ‘Armor)

La paroisse de Saint-Quay-Portrieux est, semble-t-il, très ancienne, même si l’on ne sait rien de précis sur son origine. Ce dont on est certain, c’est qu’il existait une paroisse en ce lieu avant le XIème siècle, puisqu’elle fut donnée au monastère de Léhon, près de Dinan, par Juthaël, qui fut archevêque de Dol de 1039 à 1076, qui lui donna ce titre…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Saint-Mayeux (Côtes d’Armor)

L’occupation du territoire de Saint-Mayeux au néolithique est attestée par des menhirs et des allées couvertes.
Sous l’Ancien Régime, Saint-Mayeux était une paroisse issue du démembrement de la paroisse de l’Armorique primitive de Plussulien. Elle faisait partie du diocèse de Quimper, et avait pour trèves : Caurel et Saint-Gilles-Vieux-Marché…

(source wikipedia… lire la suite)