(pas de titre)

24 – Dordogne

Histoire et patrimoine de Brantôme (Dordogne)
Catégorie:

Brantôme est dotée d’un patrimoine d’une grande richesse, témoin de la longue histoire de l’humanité. Délicatement posée entre les bras de la Dronne, protégée par son clocher à gables du 11ème siècle, elle dévoile ses richesses à qui sait flâner le long de ses ruelles à la découverte des traces du passé…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Bourdeilles (Dordogne)
Catégorie:

Au Xe siècle, mise en place et fondation des quatre baronnies du Périgord : Bourdeilles, Biron, Beynac et Mareuil. Mais ce n’est qu’au XIIe siècle qu’est attestée l’existence du village alors appelé Burgus ou villa. Du XIe au XIIe siècle, on constate une expansion démographique. Vers 1259, les guerres fratricides des Bourdeille contribueront à la démolition du premier château. En août 1263, le vicomte de Limoges Guy VI le Preux meurt à Brantôme après son échec au siège du château de Bourdeilles…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Boulazac (Dordogne)
Catégorie:

Le 1er janvier 2017, est née la commune nouvelle Boulazac Isle Manoire réunissant les communes d’Atur, Boulazac, Saint Laurent sur Manoire et Sainte Marie de Chignac.

Découvrez quelques informations pratiques propres à chacune des quatre communes originelles…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Carsac de Gurson (Dordogne)
Catégorie:

Le nom en occitan Carsac de Gurçon : Le domaine de Carsius, nom gallo-romain de personne ; Curtionem, nom gallo-romain de personne (dérivé de Curtius)…

Eglise de Carsac
Elle date du XIIe siècle.
Sa façade est de type saintongeais : deux arcs aveugles encadrent le portail à quatre voussures plein cintre qui retombent sur des colonnes aux chapiteaux sculptés…

(image et extrait du site pays-bergerac-tourisme.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Blis et Born (Dordogne)
Catégorie:

A consulter :
Ruines du château et puits de Solignac
de nombreux puits, fours et croix, lavoirs

(image et extrait du site… lire la suite)

Histoire de Beaupouyet (Dordogne)
Catégorie:

Des traces d’occupation préhistorique, puis gallo-romaine, ont été relevées sur le territoire communal.

Les premières mentions écrites connues du lieu remontent au XIIe siècle sous les formes Bellum Podium puis « Belpoyet ». À la fin du siècle suivant, le nom évolue en « Bellum Pogets »…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Bassillac (Dordogne)
Catégorie:

Le territoire communal a été occupé au Néolithique. Pour protéger la région des invasions normandes, l’évêque de Périgueux Frotaire avait fait édifier vers 980 le château de la Roche-Bassillac (ou des Roches de Goudeau, ou de Bassillac), dont il ne subsiste rien.

La première mention écrite connue du lieu remonte au XIIIe siècle sous la forme occitane Bassilhac…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Badefols (Dordogne)
Catégorie:

Pages à consulter :

connaissez-vous l’origine du nom de Badefols ? non, alors suivez le lien vers    Badefols-sur-Dordogne : toponymie

données historiques sur la rivière Dordogne dans notre région, suivez le    lien vers le blog Periberry…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

 

Histoire et patrimoine d’Atur (Dordogne)
Catégorie:

Au 1er siècle avant JC, il y avait déjà des habitants à Atur. Ces premiers aturiens semblaient faire le commerce de vin. Après la naissance de Vésone , une route fut tracée jusque Cahors, cette route traversait Atur. Vers le XIe siècle, près de cette voie fut érigée une lanterne des morts, puis au XIIe siècle fut construite la première partie de l’église. En 1594, le Périgord connaît un soulèvement des paysans victimes de mauvaises récoltes et d’impôts importants…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Antonne et Trigonant (Dordogne)
Catégorie:

Au XIVe siècle, Antonne et Trigonant (Anthona, Tregonan) étaient deux paroisses distinctes faisant partie de la châtellenie d’Auberoche. Lors de la création des cantons en 1790, la commune d’Antonne devint chef-lieu de canton. Le canton d’Antonne sera supprimé en 1801 par la loi du 8 pluviôse an IX (28 janvier 1801) portant sur la « réduction du nombre de justices de paix », et la commune sera rattachée au canton de Savignac-les-Églises13.
En 1823, les anciennes communes d’Antonne et de Trigonant fusionnent sous le nom d’Antonne-et-Trigonant…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)