(pas de titre)

24 – Dordogne

Histoire de Vergt de Biron (Dordogne)

En 1827, la commune de Biron s’agrandit par le rattachement des anciennes communes de Saint-Michel-de-Biron, Bertis-de-Biron, Saint-Cernin-de-Biron et Vergt-de-Biron. Ces trois dernières forment en 1840 la commune indépendante de Vergt-de-Biron…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Varennes (Dordogne)

Le territoire communal a été occupé à l’époque gallo-romaine.

L’église du lieu est construite à l’époque romane. Avant son nom actuel, le lieu s’est appelé  » le Petit Lanquais  » (lencaychetum) en 1301, qui apparait encore en 1648 sous la forme  » linquasset « .La première mention écrite connue du nom actuel date de 1474  » Mansus dictus de Varennes « , c’est à dire  » Domaine dit de Varennes « …

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Urval (Dordogne)

Ne manquez surtout pas le four banal, qui n’a de banal que le nom puisque ce genre de bâtiment est très rare.
Témoin du monde féodal, il rappelle les « banalités » dont devaient s’acquitter ceux qui utilisaient le four, le moulin ou le pressoir du seigneur.
Si cette redevance seigneuriale a disparu, ce four continue de fonctionner, une fois l’an, pour la fête du village au mois d’août…

(image et extrait du site pays-bergerac-tourisme.com… lire la suite)

Histoire de Thénac (Dordogne)

Puyguilhem signifie en occitan « colline de Guillaume ».

À l’origine, un château existait sur les lieux de ce petit village du Périgord pourpre (région autour de Bergerac). Le 15 mars 1265 , trois seigneurs locaux — Hugues de Puychagut, Grimard de Picon et Hélie de Saint-Michel — cédèrent leurs droits sur la forteresse de Puyguilhem et les terres environnantes au roi d’Angleterre Henri III…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Singleyrac (Dordogne)

Dans une région riche en bastides et faisant partie de la route des vins de l’appellation Bergerac, le territoire de Singleyrac était déjà habité avant notre ère, des éléments archéologiques ; des sarcophages mis au jour attestant d’une présence humaine dès 1 800 à 1 500 avant J.-C.

Une série de petit caissons datant du Bronze ancien (1800 – 1500 avant JC.) découverts au siècle dernier, attestent l’ancienneté de l’occupation de son territoire…

(image et extrait du site routes-touristiques.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Sigoulès et Flaugeac (Dordogne)

L’église Saint Michel de Lestignac a été construite à l’époque romane à la fin du XIIIe siècle,
puis modifiée à  l’époque gothique, à la fin du XVe siècle.

Composé d’une nef rectangulaire, suivi d’un choeur à chevet plat, l’édifice est surmonté d’un clocher barlong, dont le sommet est couronné d’un toit à quatre pentes. Ce dernier se situe sur la façade occidentale, elle-même appuyée par deux contreforts d’angle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Serres et Montguyard (Dordogne)

Petite commune rurale située au sud du département de la Dordogne, en région Aquitaine – Limousin – Poitou – Charentes. Son nom fait suite à la fusion de deux communes, Montguyard et Serres, dans les premières années de la Révolution française, en 1793.
La première mention écrite connue de Montguyard, Sanctus Perdulphus de Monte Guiardo, apparaît en 1467, liée à son église Saint – Pardoux . L’occitan mont correspond à une colline, et Guiard dérive du nom d’un personnage d’origine germanique (WID – HARD )…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Sainte Radegonde (Dordogne)

Une bastide anglaise a été fondée à Roquepine par le roi d’Angleterre Édouard Ier en 1283. Il y avait une centaine de famille à Roquepine au XIVe siècle. La petite ville est devenue ensuite une châtellenie. Cette fondation a finalement échoué et il ne reste aucun vestige de cette bastide.

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine Sainte Eulalie d’Eymet (Dordogne)

La présence de gisements paléolithiques et néolithiques à Saint Amand souligne l’occupation du site dès la plus haute antiquité.

L’église romane, du XIIème siècle, a été restaurée a l’époque gothique. Le portail, du XVème siècle, ouvre sur une nef unique voûtée d’ogives, terminée par une abside semi circulaire. Elle comporte un clocher-mur triangulaire classique…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Sainte Croix de Beaumont (Dordogne)

Avant la Révolution, la paroisse de Sainte-Croix de Beaumont faisait partie du temporel de l’abbaye Saint-Avit-Sénieur, et, à partir du xive siècle, elle appartenait à la mense du prieur de cette abbaye. Mais aucun texte ne permet de savoir si cette dépendance vis-à-vis de Saint-Avit-Sénieur existait déjà au moment de la construction de l’église.

Le territoire de la commune comprenait plusieurs forges qui sont restées actives jusqu’au xixe siècle…

(source wikipedia… lire la suite)