(pas de titre)

24 – Dordogne

Histoire et patrimoine de Saint Jory de Chalais (Dordogne)
Catégorie:

Dans le centre bourg, on note la présence d’un séchoir à jambon et dans le bas du village, on peut découvrir la croix hosannière (à l’origine d’un pélerinage où on chantait l’hosanna datant du XVIIème siècle)…

(image et extrait du site pays-jumilhac.fr… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Jean de Cole (Dordogne)
Catégorie:

L’histoire de Saint Jean de Côle se confond avec celle du château de La Marthonie et celle du Prieuré, qui fut édifié à la fin du XIème siècle par Raynaud de Thiviers, évêque de Périgueux, sur les bords de la Côle, au carrefour des voies menant de Nontron à Thiviers ou à Brantôme…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Saint Estèphe (Dordogne)
Catégorie:

Au lieu-dit Badeix, l’ordre de Grandmont établit au XIIe siècle le prieuré Notre-Dame et Saint-Jean-Porte-Latine3 dont subsistent d’importants vestiges.
Le nom de Saint-Estèphe est relevé sous la forme latine de Sanctus Stephanus deus Ledros au milieu du XIIIe siècle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Cyr les Champagnes (Dordogne)
Catégorie:

Curieusement, on ne retrouve nulle part la date à laquelle le nom de cette paroisse est apparu pour la première fois dans un texte, contrairement à ce que l’on a pour les autres communes.

Les saints patrons en sont Cyr et Julitte, le fils et la mère, qui se fêtent le 16 juin. ..

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Crépin de Richemont (Dordogne)
Catégorie:

Saint-Crépin-de-Richemont, situé dans le canton de Mareuil, à seulement quelque 7 km de Brantôme, a vécu, au fil du temps, les différents événements historiques nationaux au rythme souvent atténué des campagnes. Plusieurs signes d’occupation du territoire jalonnent son histoire. L’existence d’une pierre plantée, dite « peyro jovento » (pierre joyeuse), d’une sépulture gallo-romaine, d’un cluzeau façonné selon un modèle primitif…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Saint Barthélémy de Bussière (Dordogne)
Catégorie:

La première mention écrite connue du lieu, concernant la paroisse, apparaît en 1265 sous la forme Parochia Sanctus Bartholomei. On trouve ensuite Sanctus-Bartolomeus en 1365, Saint-Bartolmieu en 1500, Saint-Barthélémy-de-Villechalane en 1591 et Saint-Barthélémy-de-Pluviers en 1780. Le territoire communal fut successivement habité par les druides, les tribus gauloises et ensuite par les Romains…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Quinsac (Dordogne)
Catégorie:

Aux origines, probablement Celte et plus sûrement Romain, le nom de la commune provient de Quintius ou Quintus, un personnage issu d’une famille aisée.Plusieurs vestiges actuels révèlent l’existence d’un domaine gallo-romain, tel Villevialle (vieille villa) ou Jayac…

(image et extrait du site dronneetbelle.fr… lire la suite)

Histoire de Piégut-Pluviers (Dordogne)
Catégorie:

Au XVe siècle, Piégut est une seigneurie dépendant de Limoges.

En 1862, la commune de Pluviers prend le nom de Piégut-Pluviers.

Depuis 1642, le mercredi matin s’y tient un important marché…

(source wikipedia)

Histoire de Payzac (Dordogne)
Catégorie:

Lors de la création des départements français en 1790, la commune a d’abord brièvement fait partie de la Corrèze avant d’être rattachée en 1793, ainsi que neuf autres communes, à la Dordogne.

La commune s’est d’abord appelée Payzac-de-Lanouaille jusqu’en en 1961, avant de devenir simplement Payzac. Son nom s’est parfois écrit Peisac, Peyzac, Paysac, Peyzat…

(source wikipedia… lire la suite)

 

Histoire et patrimoine de Nontron (Dordogne)
Catégorie:

Vers l’an 1100 avant l’ère chrétienne, les Gallo-Kimris venus d’Asie et les Phéniciens fondèrent la ville.
M. Ribault de Laugardière, pensait a juste raison, que le nom de Nontron venait de deux mots de la langue de Tyr : Nata = vallon et Dun = montagne.
Nous trouvons en effet dans les documents anciens, le nom de Nontron écrit Natadum, puis Nattun, Nantrun et en patois Nountroun…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)