(pas de titre)

26 – Drôme

Histoire de Saint Barthélémy de Vals (Drôme)
Catégorie:

Les Gaulois ont vécu ici : Quintius Fabius Maxima fait des batailles ici (vers Douévas).

Histoire du village : Historiquement le gros de population avait élu domicile au hameau de Villeneuve, les gens se sont déplacés et l’église du village initial n’est plus qu’une chapelle. Territoire grand (2 047 ha) couvert de collines boisées, champs d’abricots et de tournesols…

(source wikipedia)

Histoire de Saint Bardoux (Drôme)
Catégorie:

Le village de Saint-Bardoux est perché sur une colline. Il est bâti sur l’emplacement d’un petit monastère du Moyen Âge fondé par le moine Bardulphus qui laissa son nom à l’endroit.
L’église a été totalement restaurée en 1992.
A quelques kilomètres du village, la chapelle Saint-Baudile rappelle la présence d’une source…
(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Romans (Drôme)
Catégorie:

Le Musée de Romans, dont l’origine est récente, a pour fondatrice Marie-Madeleine Bouvier, par ailleurs fondatrice et animatrice du groupe folklorique Empi et Riaume. Ce Musée présentait alors des reconstitutions de scènes de la vie dauphinoise et une petite collection de chaussures du XIXième siècle de provenances diverses…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Le château de Rochechinard (Drôme)
Catégorie:

Le site fut probablement occupé dès le XIIe siècle par une rocca possédée par la famille des seigneurs du Royans. Durant cette période, le château n’est probablement qu’une modeste rocca, caractérisée par la présence d’une tour, d’une aula, d’une chapelle castrale dédiée à saint George et d’un bâtiment annexe matérialisé par une grande case-encoche…
(image et extrait du site royans.com)

Histoire de Ratières (Drôme)
Catégorie:

À la Révolution, la municipalité comprenait les deux communes de Saint-Avit et de Ratières. Mais si Ratières faisait partie du canton de Saint-Vallier, Saint-Avit était rattaché à celui de Châteauneuf-de-Galaure. La suppression de ce dernier canton en l’an VIII renvoyait tout le monde vers Saint-Vallier. Ce n’est que le 15 novembre 1869 que Saint-Avit repartait vers la vallée de la Galaure…
(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Portes lès Valence (Drôme)
Catégorie:

L’histoire et la vie actuelle de Portes-lès-Valence sont indissociables de sa situation sur l’une des routes méridiennes les,plus fréquentées du continent européen.

Le Rhône, toujours redouté pour ses crues (comme en 1812, 1840, 1856 ou 1993) a été pendant des siècles l’axe principal de circulation, malgré les difficultés de la « remonte »…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Pont de l’Isère (Drôme)
Catégorie:

Ville récente, Pont de l’Isère était autrefois un hameau de la Roche de Glun. C’est dans la première moitié du 19ème siècle qu’est constitué le premier pont de pierre sur l’Isère.

En 1866, Pont de l’Isère prend son nom et devient commune.

La vie du village se développe sur la route qui le traverse…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Ponsas (Drôme)
Catégorie:

Ponsas se nommerait ainsi à cause de Ponce Pilate qui se serait arrêté dans une maison le long de la via Agrippa (sûrement le château de Fontager actuellement). Il y mourut peut être même car en 39 il se suicida en sautant d’une tour dans le Rhône et il est probable qu’à cette époque le Rhône ai été au pied du château (le gouverneur de Vienne était en disgrâce en Gaule, mais s’est-il suicidé à Vienne ou à Ponsas ? …
(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Peyrus (Drôme)
Catégorie:

Le village de Peyrus, blotti dans un pli des Monts du Matin, d’une superficie de 1070 hectares et d’une altitude de 386 mètres, devint commune du canton de Chabeuil en 1790. Son nom, malgré des variations nombreuses au fil des siècles : Peruz, Peiruz, Peirus, rappelle l’idée de pierre, de rocher, de carrière.

Peyrus faisait partie au Moyen-Age des terres et mandements de Châteaudouble…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Peyrins (Drôme)
Catégorie:

Du XIè au XIIIème siècles, de vieilles archives font état de Pairianum ou Pairinum. En 1460 et jusqu’en 1510, cette agglomération, située à 5 km au nord de Romans s’appelle alors Payranum, voire Peyrinum. Elle abandonnera, certainement pour la commodité de l’expression, sa dernière syllabe …
(image et extrait du site officiel de la commune)