(pas de titre)

35 – Ille-et-Vilaine

Histoire et patrimoine de Miniac sous Bécherel (Ille-et-Vilaine)

La présence de deux menhirs dits « les Roches du Diable » atteste d’une présence humaine au moins depuis le Néolithique sur le territoire de Miniac. L’église St Pierre de Miniac pourrait d’après Erwan Vallerie, porter le nom d’un fundus gallo-romain…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Médréac (Ille-et-Vilaine)

La croix du cimetière et la croix des 7 loups
La grotte à Gabillard
Alignements Mégalithiques de Lampouy…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Maxent (Ille-et-Vilaine)

Pages à consulter :

Le Néolithique
La Pierre Droite de Maxent
Les haches plates
La hache plate de Maxent
Les armoiries de Maxent
L’Église de Maxent
L’architecte Arthur Regnault
Verrières et blasons de l’église

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Martigné Ferchaud (Ille et Vilaine)

Martigné-Ferchaud doit son nom au travail du fer, activité pratiquée dans la région à partir du 5ème siècle avant J.C. Le minerai de fer abondant et les nombreux bois, forêts, étangs et rivières jouèrent un rôle très important dans l’histoire économique du pays, en fournissant la matière première et l’énergie nécessaire au travail du fer…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Marpiré (Ille-et-Vilaine)

Marpiré signifie « Pire que la Mare », terrain de marécage.
Au XIIème siècle, des moines de Saint-Melaine de Rennes sont venus défricher le marécage de Marpiré.
Marpiré acquit son titre de « Paroisse » au cours du XII ème siècle, puis elle devient une commune sous la révolution…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Marcillé-Robert (Ille et Vilaine)

Marcillé-Robert est une localité très ancienne : on y battait monnaie dès le début du VIIe siècle.

Petite ville fortifiée, les remparts du XVe siècle étaient coupés par trois portes et la ville se divisait en trois bourgs : à l’ouest, la Ville-Bedon, au centre, la ville proprement dite et, à l’est, le bourg avec l’église…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Louvigné de Bais (Ille et Vilaine)

Louvigné-de-Bais viendrait du gallo-romain « Lupinius » et du suffixe « acum » (domaine de).

Selon Arthur Le Moyne de la Borderie, historien de la Bretagne, les villes bretonnes dont le nom se termine par le son « é » doivent chercher leur origine dans l’époque gallo-romaine. Louvigné de Bais existe de façon certaine dès cette époque. Etait-ce une ville importante ou quelques villages disséminés çà et là ?…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Livré sur Changeon (Ille et Vilaine)

La forme la plus ancienne connue du nom de la commune est Livriacum, en 1013.
Après les invasions normandes, l’abbaye de Saint-Florent de Saumur fonde le prieuré au 11ème siècle à la suite de la donation de Geoffroy Ier. Ce prieuré est à l’origine du développement d’un bourg autour de l’église. Le prieuré est cédé en 1606 aux Jésuites de Rennes, et annexé en 1762 après leur expulsion au collège de cette ville…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Liffré (Ille et Vilaine)

La découverte de pièces de monnaies anciennes sur le territoire témoigne de l’occupation gallo-romaine.
La paroisse naît à la suite de la mise en valeur de la forêt de Rennes. Comme La Bouëxière et Saint-Sulpice-la-Forêt au XIIe siècle, Liffré, Sérigné et Saint-Aubin-du-Cormier se sont constituées grâce aux défrichements du XIIIe siècle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine des Iffs (Ille et Vilaine)

Sous l’impulsion des Seigneurs de Laval, propriétaires du château de Montmuran, est entreprise au XV° siècle la construction de l’église paroissiale des Iffs. Elle se poursuit au XVI° siècle en particulier avec la famille des Coligny et grâce également à la générosité des habitants des Iffs qui jouissent d’une relative prospérité due à la culture de lin et du chanvre et à la production de toiles réputées et commercialisées jusqu’en Russie. Avec une nef ouvrant sur quatre chapelles latérales, l’église a la forme d’une croix de Lorraine…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)