(pas de titre)

38 – Isère

Maison Bergès – Musée de la Houille blanche

Située au pied du massif de Belledonne, la Maison Bergès – Musée de la Houille Blanche constitue un
lieu de mémoire exceptionnel pour évoquer la naissance de l’hydroélectricité et rendre hommage
aux hommes qui ont participé à cette aventure à la source même d’un développement technologique
et économique majeur…

(image et extrait du site… lire la suite)

coordonnet

conseils et réalisations en lien avec le territoire (histoire et géographie)
édition de
10 000 lieux en pays voironnais tome 1 atlas toponymique et patrimonial (2016)
10 000 lieux en pays voironnais, tome 2 lexique des cours d’eau, des lieux-dits et des rues (2017)
Chirens coublevie saint-aupre saint-étienne-de-crossey saint-nicolas-de-macherin pommiers-la-placette saint-julien-de-ratz voreppe bilieu charancieu charavines la bâtie-divisin le pin montferrat paladru moirans saint-jean-de-moirans tullins vourey la buisse charnecles la murette reaumont rives saint-blaise-du-buis saint-cassien massieu merlas saint-bueil saint-geoire-en-valdaine voissant saint-sulpice-des-rivoires velanne voiron

, ,
Chirens (Isère), histoire des collines oubliées…

Ce site est la suite logique aux expositions présentées en 1997, 1998, 1999 avec Vivre à Chirens, et 2002, 2003 à titre individuel.
Il est l’occasion de partager des années de notes et de documents.
Tout nouveau document, témoignage ou photographie
sera accueilli avec plaisir dans ce site.

Le Musée de Monetier-les-Bains (Hautes-Alpes)

Ouvert en 1997, le musée de la chapelle Saint Pierre abrite l’une des plus belles collections d’Art Sacré des Hautes Alpes. Il a trouvé sa place au cœur de l’ancienne chapelle des pénitents du bourg : «un écrin dans les Ecrins», peut on lire sur le livre d’or…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Le château de Septème (Isère)

Septème, place forte en Dauphiné

Site stratégique entre Savoie et Dauphiné depuis le Moyen Age, le château, ses remparts et ses jardins vous invitent à une promenade historique de l’Antiquité à la Renaissance.
Cette importante forteresse médiévale appartient à la même famille depuis 250 ans et reste encore aujourd’hui une grande demeure familiale…

(image et extrait du site)

Histoire et patrimoine de Sardieu (Isère)

Au Moyen-Age, le toponyme (nom de lieu) « SARDIOCO » est utilisé pour Sardieu, jusqu’au XVème, siècle.
Archives des pages d’Histoire de Sardieu :
– L’agriculture en 1945
– Histoire locale de 1900 à 1904
– Sardieu se transforme (1752 à 2006)
– L’eau à Sardieu
– Cloches et clochers …
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Salaise sur Sanne (Isère)

Le 14 mars 847, le Comte Otton fait don à l’abbaye de Condat, devenue par la suite Saint-Claude dans le Jura, d’un vaste domaine marécageux, planté de saules et d’oseraies, entourant une rivière capricieuse, la Sanne. C’est ici dans le secteur du Prieuré que 4 ou 5 moines vont développer leur petit monastère. Le nom de Salégiae Salibicus est donné à cette vallée plantée de saules, Salegine, saulée en français, d’où le nom de Salaise…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Sainte Anne sur Gervonde (Isère)

La commune a été créée par une loi du 12 juillet 1865. Auparavant, ce n’était que l’ une des deux paroisses de la commune de Châtonnay. Cette paroisse est ancienne : on trouve une première mention de son église en 1278 dans un acte de l’abbaye de Bonnevaux. Le lieu est à cette époque appelé Estrablin.
Au moment de sa création, la commune s’appelait Sainte Anne d’Estrablin…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Saint-Prim (Isère)

Sans remonter à de lointaines origines, on peut penser que le village s’est constitué autour de la « maison forte », dont on a connaissance d’un propiétaire en 1493, et de l’église qui à l’époque possédait un clocher roman. Selon les notes de M. Emmanuel Jullien de Pommerol, la maison forte appelée « château » par la suite, a pris son volume actuel vers 1780…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Saint Maurice l’Exil (Isère)

L’histoire de Saint-Maurice remonte aux premiers siècles de notre ère. Sur l’emplacement de la centrale nucléaire de Saint-Alban, des archéologues ont découvert des objets datant du Ier siècle av. J.-C. et d’autres objets datant du Ier siècle ap. J.-C.. On a aussi retrouvé une villa romaine la villa Severiaco (villa de Sévère) qui donna son nom à Sivert qui devint ensuite Givray…
(source wikipedia)