(pas de titre)

54 – Meurthe-et-Moselle

Histoire d’Igney (Meurthe-et-Moselle)

Ygneis en 1364.
Avant 1871, Igney faisait partie de l’arrondissement de Sarrebourg, dans le département de la Meurthe. Afin de préserver l’intégrité d’une ligne ferroviaire privée et son accès à la gare d’Avricourt, la France négocia auprès de l’Empire allemand une rectification des frontières…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Hériménil (Meurthe-et-Moselle)

Sous le règne de Stanislas, le village a été baptisé  » Hérimenil en FRANCE ». Marie LECZINSKA , reine de France, fille de Stanislas, avait comme but de promenade l’Abbaye de BEAUPRE; elle passait par le territoire d’Hérimenil , alors en Lorraine. Une députation de paysans du village sollicita la reine afin que le bourg soit en France et traité à la française…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Harbouey (Meurthe et Moselle)

Son nom vient du mot signifiant bois, en patois lorrain.
Fief français enclavé dans le duché de Lorraine jusqu’au xviiie siècle.
Faïencerie aux xviie – xviiie siècle.
Dommages au cours de la guerre 1914-1918.

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Glonville (Meurthe-et-Moselle)

A consulter sur le site :
– Glonville, au milieu du 19ème siècle et aujourd’hui
– Glonville, il y a cent ans : Les poilus du 38ème
– 29 juillet 1944 : chute d’un bombardier Avro Lancaster sur le territoire de Glonville
– Mode de vie, culture, racines
– Traditions, coutumes transmises
– Conte ou légende du secteur…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Halloville (Meurthe-et-Moselle)

Avant la guerre de Cent Ans (1337-1453), Halloville, dont le nom était parfois germanisé en Haleweiler, était du duché de Lorraine. Pendant cette guerre, le comte français Thiébaut Ier de Blâmont (comte de 1342 à 1376) conquiert plusieurs villages lorrains, y compris une bonne part d’Halloville. C’est le début du partage d’Halloville entre la France et la Lorraine…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Glonville (Meurthe et Moselle)

L’existence du village est attestée dès le viie siècle.
Le fief de Glonville relevait des châtellenies de Lunéville et d’Azerailles (bailliage de Nancy).
Pendant la Première Guerre mondiale, de violents affrontements ont lieu dans les bois de Glonville en août 1914…

(source wikipedia… lire la suite)

Le Calvaire Saint-Florentin de Gélaucourt (Meurthe-et-Moselle)

Au sud-ouest de Vézelise, le modeste village fleuri de Gélaucourt, réputé pour ses jardins, possède un beau calvaire dédié à Saint-Florentin datant du 16 juillet 1627, comme indiqué sur le fût.

Malgré une érosion certaine, sur l’une des faces de la croix, on peut ainsi voir Saint-Florentin tenant un livre avec à ses pieds deux animaux (des cochons) rappelant qu’il est le saint-patron du bétail domestique, et en particulier des chevaux…

(image et extrait du site patrimoine-de-lorraine.blogspot.com… lire la suite)

Histoire de Frémonville (Meurthe-et-Moselle)

Présence gallo-romaine.
Frémonville faisait partie au Moyen Âge, des domaines de la Maison de Salm, puis de Blâmont
Le comté de Blâmont ayant été réuni au duché de Lorraine en 1506…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Fréménil (Meurthe et Moselle)

Au gré des ans on trouve notre village sous l’appellation de « Foumenil », « Fratrum Mansile » (Le village des Frères)
La terminaison « ménil » indique une origine de l’époque gallo-romaine.
En 1034, des titres de l’abbaye Saint-Rémy de Lunéville mentionnent que les habitants de Fréménil, tout comme ceux de Vého, sont tenus d’assurer l’entretien du pont de Domjevin sur la Vezouze.
En 1478 on retrouve le village sous l’appellation de Fréménil…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Fraimbois (Meurthe-et-Moselle)

Village lorrain typique célèbre pour les contes populaires qui ont pour cadre cette localité. Il y aurait eu aux alentours un petit village datant du moyen-âge nommé Vaimbois, inexistant de nos jours, il fut détruit sous peine d’une trop forte épidémie de peste noire et de Collera. Fouillez, il ne reste plus rien de Vaimbois de nos jours. Les pierres de ce village ont contribué à reconstruire le village de Fraimbois…

(source wikipedia… lire la suite)