(pas de titre)

54 – Meurthe-et-Moselle

Histoire de Moyen (Meurthe-et-Moselle)

L’histoire de Moyen est pour beaucoup liée à l’histoire de son château. Carrefour d’importantes luttes d’influence, la destinée du village s’est forgée au rythme des siècles de conquêtes.
À cette époque, Moyen était probablement déjà un lieu fortifié. Son nom Medium Castrum, en latin, le laisse supposer. Il y aurait un (oppidum gaulois), butte antique, à l’endroit même du château…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Moriviller (Meurthe-et-Moselle)

Période pré-romaine : une chaussée dite « chemin des fées » est mentionnée à l’Est du territoire, en direction de Franconville.
Présence gallo-romaine.
Personnes brûlées pour sorcellerie : Label Barbier, veuve de Mangin Parmentier, brûlée à Saint-Dié en 1572. On peut se demander si il s’agit bien de Moriviller ou de Saint-Boingt ?…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Mont sur Meurthe (Meurthe-et-Moselle)

Le village doit son origine à la période gallo-romaine. Une villa, appelée « Montano », prétend la tradition, fut bâtie par les Romains, le long de la route Mont à Xermaménil. Des débris de poterie, des fragments de vases, des pièces de monnaie (datées de 110 à 192 après J.-C.) ont été retrouvés en 1911….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Merviller (Meurthe-et-Moselle)

De tous temps les carrières de pierres de bonne qualité fut l’activité principale de ce chef lieu est de ces deux écarts « Les carrières de Merviller » et «Les carrières de Criviller » les fronts d’attaques de vastes carrières de pierre de taille, de gré, dont l’exploitation fut active, et dont les produits étaient recherchés au loin…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Mattexey (Meurthe-et-Moselle)

Au début du 18e siècle, la commune compte 13 habitants. Sa seigneurie appartient au comte d’Haussonville. Le marquis de Gerbéviller et celui de Blainville y ont des propriétés foncières. Les habitants disent que leur église (de Mattexey) est la mère-église de Vallois qui serait son annexe ; à noter qu’à la même période, que ceux de Vallois disent l’inverse !…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Manonviller (Meurthe-et-Moselle)

Contrairement aux autres villages du canton, l’histoire du village reste inconnue avant le xviiie siècle. Cependant, le village a des origines plus anciennes puisqu’une bulle du pape Eugène III mentionne pour la première fois le nom du village en 1148 avec l’appellation « Magnovillari »…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Maixe (Meurthe-et-Moselle)

La découverte en 1881 d’un cimetière mérovingien entre la route d’Einville et le canal indique que le site du village de Maixe était déjà habité. Ce site convient à l’établissement d’un village avec la présence de la rivière permettant la pêche, les terrains autour pour les prairies, un plateau pour la culture, des coteaux orientés plein sud pour la vigne et des forêts.

Une nécropole franque a été fouillée en 1881 à Baxempré…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Magnières (Meurthe-et-Moselle)

1188 : Une charte de Pierre de Brixey, évêque de Toul, porte qu’un nommé Albert d’Epinal, neveu de Thierry de Romont, est devenu possesseur de la moitié de l’alleu et du ban de « Magneres » (Magnières) par suite de l’acquisition qu’il en avait faite sur les seigneurs de Darney. Il donna à l’abbaye de Beaupré la vaine pâture sur tout ce ban pour tous ses bestiaux…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Lunéville (Meurthe et Moselle)

On ne peut évoquer l’histoire de Lunéville sans parler de son Château, qui fait l’objet d’un vaste programme de restauration après le terrible incendie de janvier 2003 et de mise en valeur culturelle et touristique. L’église Saint-Jacques, de style rococo, est un des monuments religieux des plus surprenants. Le théâtre à l’italienne fait la fierté des connaisseurs en raison de son acoustique exceptionnelle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Leintrey (Meurthe-et-Moselle)

La population était de cinq cent vingt-quatre habitants avant la Première Guerre mondiale et de six cent trente-neuf en 1836. Leintrey était chef-lieu de canton en 1790.

Situé sur la route des invasions, beaucoup de malheurs se sont abattus sur le village et ses habitants.

Le village fut réduit en cendres par les troupes de Gallas en 1636. Il n’y eut plus que cinq maisons. En 1688, d’autres, reconstruites, furent à nouveau incendiées…

(source wikipedia… lire la suite)