(pas de titre)

59 – Nord

Histoire et patrimoine de Haut-Lieu (Nord)

Haut Lieu, noms anciens : Banlieue-Haute, avant la révolution. Lieu-Haut, 1809, Ann. du département.
Monuments : Lors de l’exploitation d’une carrière, un cimetière mérovingien a été mis au jour en 1854. Parmi les vestiges exhumés, deux squelettes associés à des crânes de chevaux ont été découverts, ce qui fait penser au rituel de l’enterrement du père de Clovis, Childéric, à Tournai, à la fin du Ve siècle…

(image et extrait du site villesetvillagesdelavesnois.org.. lire la suite

Histoire d’Hargnies (Nord)

Les historiens ne sont pas d’accord sur l’interpretation d’un texte latin sur un Locus Hornensis ayant existé au temps des invasions romaines, qui indiquerait ou n’indiquerait pas Hargnies. Ce qui est sûr c’est que le territoire de Hargnies touche à une des sept voies romaines autour de Bavay et que des traces de la présence romaine y ont été trouvées.

Une bulle du Pape Innocent II de 1131 donne droit aux Harineggi (habitants de Harigni) de se faire enterrer à l’abbaye d’Hautmont..

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Gussignies (Nord)

La seigneurie de Gussignies était possédée au xve siècle par la Maison de Haynin et au xvie siècle par la famille de Cordes.

Le château féodal de Gussignies a disparu; le château actuel date de la fin du xviiie siècle, lorsque le Comte de Fourmestraulx fait construire un pavillon de chasse constitué d’un couloir desservant des boudoirs (tradition orale), origine de l’actuel château…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Grand Fayt (Nord)

Grand-Fayt et Petit-Fayt formèrent longtemps une seule commune désignée sous le nom de Les Fayts, mais en février 1845, ils furent érigés en communes distinctes.
Les Fayts : Il est probable que le village de Fayt doit son origine aux défrichans dirigés ou envoyés par saint Humbert, fondateur et abbé du monastère de Maroilles, ou à ceux qui, après lui, auront continué son œuvre…

(image et extrait du site villesetvillagesdelavesnois.org… lire la suite)

Histoire de Gommegnies (Nord)

La devise de Gommegnies accompagnant le blason de la commune (de gueules (rouge) orné d’une licorne d’argent assise regardant à dextre)1 est : « Taire ou Bien Dire ». Ce blason plus prestigieux (en référence à la licorne des armes de Grande-Bretagne et à un supposé cousinage) a été choisi par les Frasneau d’Hyon, seigneurs locaux, pour remplacer le leur. Il est resté celui de la commune…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Glageon (Nord)

GLAGEON se disait autrfois GLAGON, GLANGON. D’après A. DESMASURES « Glan » en celtique veut dire bord de l’étang, de la rivière et « gon » veut dire roche, hauteur….

Le village s’appela GLAJUN en 1112, puis GLAJEON, GLAVIN, GLAION et GLAGON au cours du 13ème siècle. Au 14ème siècle, on trouve GLAGHON puis GLAJON au cours du 15ème siècle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Ghissignies (Nord)

La première église fut construite en 1673 et située dans le cimetière. Jusqu’en 1854, la paroisse de Ghissignies n’eut pas de curé résidant au village, ce n’est qu’à cette époque que sur la demande de la commune, l’administration diocésaine put enfin en nommer un et satisfaire les vœux des habitants…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Frasnoy (Nord)

Ce nom est une forme de Fresnoy et indique que ce village s’est formé sur un terrain défriché, auparavant couvert de frênes, ou qu’il s’est élevé à proximité d’un bois de frênes. Chose remarquable, c’est que dans le patois local, on dit frane pour frêne, et que l’expression patoise se rapproche plus de la racine que le mot français…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Fourmies (Nord)

Sur le site de Fourmies, des monnaies romaines ont été découvertes. Au XIe siècle, les premières formulations du nom de cette localité apparaissent avec Formeias et Fourmies, puis au XIIe siècle, Formies, Furmies et Formiis. Au XVIIIème siècle, la dénomination « Fourmies » devient définitive…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Forest en Cis (Nord)

C’est en 1180 qu’est signée la Convention entre Guillaume de Gap, abbé de Saint-Denis, responsable de l’abbaye de Saint-Denis (proche de Paris), et Bauduin V et son épouse Marguerite, comte et comtesse de Hainaut, pour la fondation du village de Forest.
Guillaume concède tous les bois lui appartenant à Solesmes, à charge d’une rente annuelle de 3 « bezants », payable à la fête de Saint-Denis, dans la cour de Solesmes, entre les mains du prévôt, pour construire une ville franche nommée FOREST, dont la loi sera la même que celle du Quesnoy en Hainaut…
(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)