(pas de titre)

61 – Orne

Histoire et patrimoine du Theil sur Huisne (Orne)
Catégorie:

A l’extrémité du département, aux confins de la Sarthe et de l’Eure et Loir, Le Theil-sur-Huisne est une petite ville industrielle offrant au voyageur un paysage verdoyant parcouru par l’Huisne, entourée de collines du Perche. Le nom du Theil-sur-Huisne est le plus souvent associé au latin Tilia, signifiant le tilleul, poussant en grand nombre dans cette partie du Perche…

(image et extrait du site cc-valdhuisne.fr… lire la suite)

Histoire du Pas Saint L’Homer (Orne)
Catégorie:

Voie antique passant par les Trois Croix, le Chemin de Chartres, est aussi dénommé « Chemin ferré » en raison de son empierrement avec les « clines », laitier résultant de la fonte des « grisons », utilisés comme minerai de fer.

Enjambant le Livier, le pont de la Bonde rappelle un vaste étang, propriété au XIIIe siècle des moines de Moutiers, et dont le gué de la Couée évoque la queue (« cauda »)…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire du Gué de la Chaîne (Orne)
Catégorie:

Un camp romain dit Camp de César a été identifié et fouillé en 1861 par Jousset de Bellesme.
En 1872, la commune du Gué-de-la-Chaîne est créée par scission du territoire de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, la Même constituant une limite naturelle entre les deux communes…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de La Rouge (Orne)
Catégorie:

Il existait plusieurs moulins à blé : celui de Fée sur l’Huisne produisant sept quintaux par jour en 1809, de la Beausonnière sur la Rougette produisant trois quintaux par jour en 1809. En raison des gelées, du niveau bas des cours d’eau l’été, du curage des biefs, les moulins fonctionnaient 250 jours par an. Le seigle, l’orge et le sarrasin étaient les matières premières…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de La Perrière (Orne)
Catégorie:

Le latin « perreira » est à l’origine du nom de la commune et signifie « carrière de pierre ». Le bourg est construit sur un promontoire calcaire recouvert de sable où affleurent des pierres de roussard, du grès ferrugineux. Appelés communément « grison », ces blocs ont été utilisés pour la construction de la plupart des maisons, soit en soubassement, pour sa grande résistance mécanique, soit en appareillage, alterné avec du calcaire…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de La Chapelle-Viel (Orne)
Catégorie:

L’existence de la Chapelle Viel est signalée la première fois au XIIème siècle dans une charte de 1135.
Selon un aveu de 1509, La Chapelle Viel fait partie de la baronnie et Terre de L’Aigle en Pays d’Ouche. En 1588, Sébastien des Acres, Seigneur de la Chapelle Viel épousa Marie d’Aulnay, Baronne de L’Aigle ; Leurs descendants sont devenus, de 1628 à 1791, les Marquis des Acres de L’Aigle, c’est à eux que l’on doit la construction du Château de L’Aigle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de La Chapelle Souëf (Orne)
Catégorie:

Le petit bourg de La Chapelle-Souëf et le vieux château des Feugerêts qui n’en est distant que d’un kilomètre, furent bâtis presque au bord d’un ruisseau appelé la Souëf (Suavis) dont les eaux sont tout ensemble ferrugineuses et pétrifiantes, sur l’ancienne grande route sur laquelle poste et diligence faisaient le service entre Mortagne et La Ferté-Bernard, en passant par Bellême et Saint-Germain-de-la-Coudre…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de La Chapelle Montligeon (Orne)
Catégorie:

« Une cathédrale dans les champs »
De très loin les hautes flèches du plus grand édifice religieux du Perche se détachent sur les vertes frondaisons de la forêt de Réno et éveillent la curiosité.
Cet édifice néo-gothique, construit entre 1894 et 1911, consacré et élevé au rang de Basilique mineure en 1928, fut l’œuvre d’un curé de campagne, l’abbé Paul BUGUET. Ce dernier arrive en 1878, à La Chapelle-Montligeon, sa nouvelle paroisse, peuplée alors de bûcherons, de journaliers, voire de quelques commerçants et artisans…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de L’Aigle (Orne)
Catégorie:

Cité millénaire, les premières origines connues de L’Aigle remontent à l’an 1010, date à laquelle le premier baron de L’Aigle, Fulbert Beina y édifia un château-fort…
La Risle
La présence d’un cours d’eau a souvent été essentielle à l’implantation d’une organisation urbaine et L’Aigle n’échappe pas à la règle. La première appellation connue de la ville en témoigne, il s’agit du nom BEC HAM….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Igé (Orne)
Catégorie:

Un camp protohistorique de type éperon barré a été découvert par Jusset de Bellesme au lieu-dit le Croche-Melier.

En 1817, Igé (1 321 habitants en 18066) absorbe Marcilly (204 habitants), au sud-est de son territoire.

(source wikipedia)