(pas de titre)

61 – Orne

Histoire de La Chapelle Souëf (Orne)
Catégorie:

Le petit bourg de La Chapelle-Souëf et le vieux château des Feugerêts qui n’en est distant que d’un kilomètre, furent bâtis presque au bord d’un ruisseau appelé la Souëf (Suavis) dont les eaux sont tout ensemble ferrugineuses et pétrifiantes, sur l’ancienne grande route sur laquelle poste et diligence faisaient le service entre Mortagne et La Ferté-Bernard, en passant par Bellême et Saint-Germain-de-la-Coudre…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de La Chapelle Montligeon (Orne)
Catégorie:

« Une cathédrale dans les champs »
De très loin les hautes flèches du plus grand édifice religieux du Perche se détachent sur les vertes frondaisons de la forêt de Réno et éveillent la curiosité.
Cet édifice néo-gothique, construit entre 1894 et 1911, consacré et élevé au rang de Basilique mineure en 1928, fut l’œuvre d’un curé de campagne, l’abbé Paul BUGUET. Ce dernier arrive en 1878, à La Chapelle-Montligeon, sa nouvelle paroisse, peuplée alors de bûcherons, de journaliers, voire de quelques commerçants et artisans…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de L’Aigle (Orne)
Catégorie:

Cité millénaire, les premières origines connues de L’Aigle remontent à l’an 1010, date à laquelle le premier baron de L’Aigle, Fulbert Beina y édifia un château-fort…
La Risle
La présence d’un cours d’eau a souvent été essentielle à l’implantation d’une organisation urbaine et L’Aigle n’échappe pas à la règle. La première appellation connue de la ville en témoigne, il s’agit du nom BEC HAM….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Igé (Orne)
Catégorie:

Un camp protohistorique de type éperon barré a été découvert par Jusset de Bellesme au lieu-dit le Croche-Melier.

En 1817, Igé (1 321 habitants en 18066) absorbe Marcilly (204 habitants), au sud-est de son territoire.

(source wikipedia)

Histoire de Dame-Marie (Orne)
Catégorie:

En 1023, Albert de la Ferté Vidame fonde un prieuré sur le domaine hérité de sa mère Godehilde. En mémoire de Godehilde, que l’on appelait Dame Marie, son nom fut donné au prieuré. Albert confie sa fondation à l’abbaye de Jumièges. Des difficultés financières l’obligent à aliéner sa terre à l’abbaye de Saint Maximim d’Orléans…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Crulai (Orne)
Catégorie:

La Commune de Crulai est située aux confins du Pays d’Ouche et du Perche, traversée par la rivière « L’Iton »; à 7,5 km au sud de L’Aigle, à 14 km au nord de Tourouvre,et à 9 km du Parc Naturel Régional du Perche. Sa superficie est de 22,50 km². L’altitude : mini 204 m, maxi 264 m. Le blason « d’Azur à la fasce abaissée d’argent surmontée d’un léopard d’or » est celui de la famille de Raveton de Chauvigny, seigneur de Crulay. Ses descendants ont accepté que leurs armoiries deviennent aussi celles de la commune…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Courgeon (Orne)
Catégorie:

Courgeon, l’antique Curtis Saxonis, « domaine des Saxons », possédait un atelier de frappe monétaire actif sous les Carolingiens, notamment sous le règne de Charles le Chauve (840-877). Des deniers d’argent portant la mention « CVRT’ SASONIEH » sont là pour en témoigner…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Courcerault (Orne)
Catégorie:

La principale famille ayant possédé la seigneurie de Courcerault pendant très longtemps fut la famille des Giroye, famille très nombreuse et des plus belliqueuse. Un des Giroye, Guillaume, entreprit vers 1034 de délivrer Robert de Bellême, son seigneur, prisonnier au château de Ballon au Maine….

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Coulonges les Sablons (Orne)
Catégorie:

L’histoire sur Coulonges est loin d’être anodine. Commune rurale qui aux grands rendez-vous de l’histoire de France a été présente. En 1870, lors de la guerre avec l’Allemagne, à la Fourche les français vont se battre inégalement contre l’armée Prussienne, leur infligeant de lourdes pertes. Deux monuments commémorent ces combats : le monument de la fourche et la stèle du soldat inconnu dans les bois de la Maurissure.

En mai 1944, un bombardier américain s’écrase à Coulonges, deux coulongeois vont sauver le commandant de bord et son co-équipier au risque de leur vie, les héberger et les aider à sortir de la commune. Ils seront après moult péripéties recueillis par des français de la Résistance à Oucques …

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Bretoncelles (Orne)
Catégorie:

D’où vient le nom de Bretoncelles ? Son étymologie, du gallo-roman ou médiéval, est constituée de cella en ancien français celle, cellule, chambre, petite maison, ermitage, dépendance d’un monastère, employé au pluriel, et précédée du nom de personne d’origine germanique Berto, Bertho, d’où le gallo-roman Bertone Cellas, les (petites) maisons de Ber(h)to. Bertho vient de berht, brillant, du germanique berhtaz, comme l’anglais bright dérivé du gallois berth, beau…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)