(pas de titre)

62 – Pas-de-Calais

Histoire de Douvrin (Pas de Calais)

Le lieu est habité depuis le XIe siècle. Les premiers documents en faisant mention datent de 1098. Les chemins menant à la ville sont anciens, celui entre Douvrin et Haisnes remonte à l’Empire romain (Agrippa, gendre d’Auguste).

L’existence de la mairie de Douvrin remonte de 1229. Il s’agissait d’une juridiction seigneuriale…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Divion (Pas-de-Calais)

Divion ne peut s’enorgueillir de posséder de monuments historiques importants, exception faite de la Croix de Grès située au carrefour du même nom, dont nous reparlerons.

L’église Saint-Martin, dans la vallée, est construite sur l’emplacement de la Chapelle du château de Divion dont les ruines ont été dispersées en 1789…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Cuinchy (Pas-de-Calais)

Le 12 octobre 1914 les Allemands occupent le village. Le 16 octobre les Français sont dans CUINCHY et la bataille de La Bassée s’engage du 16 au 23 octobre. Après de rudes combats et au prix de nombreuses pertes, les Français établissent le front à la limite de notre commune (ancienne centrale électrique) entre Cuinchy et Violaines…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Cauchy à La Tour (Pas-de-Calais)

Cauchy à la Tour se trouve sur la voie romaine reliant Thérouanne à Bavay. Appelée « Via Calciata » à l’époque romaine, elle est connue aujourd’hui sous le nom de « chaussée Brunehaut ». Si le rapprochement Chaussée/Cauchy semble évident, il n’en est pas de même lorsqu’on parle de la problématique tour dont personne n’a le souvenir…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Cambrin (Pas-de-Calais)

Le village date vraisemblablement de l’époque romaine et des traces archéologiques démontrent qu’au temps de nos ancêtres les Gaulois, des Romains vivaient au bord du Marais.Au Vème siècle, les Francs s’installèrent dans la région qui devint un domaine mérovingien…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Camblain Châtelain (Pas-de-Calais)

L’évêque d’Arras était collateur de la cure de Camblain et décimateur de cette paroisse conjointement avec le chapitre d’Arras.

Il existait dans le château, une chapelle qui était également à la collation de l’évêque.
Beaudoin, châtelain de Lens, la fonda en 1256 et lui assigna pour revenu la moitié de la dîme qu’il possédait à Planques et à Burbures…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Calonne sur la Lys (Pas-de-Calais)

Dans les années 1220, l’église d’Ypres possède des biens à Calonne. En 1223, l’abbé de l’abbaye Saint-Aubert de Cambrai et le chanoine de cette ville, maître Jean de Hermes (Hérinnes?), nommés arbitres, condamnent les actes de violence commis à Calonne par le chevalier B. de Haverskerque (Boidin de Haverskerque?) au préjudice de l’église d’Ypres…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Calonne-Ricouart (Pas-de-Calais)

Époque préhistorique : 200 000 ans av. J.-C. Vestiges de la civilisation acheuléenne dans la région (Estrée Cauchy)

De 1100 à 300 av. J.-C. Invasions des Celtes. Les Belges s’établissent de la Seine au Rhin. Calonna (endroit humide, rivière) et Cambellon (Camblain) sont des villages marins, à la limite du territoire des Atrébates. Ils sont de part et d’autre de la route qui relie Taruana (Thérouanne), capitale des Morins à Nemetocenna (Arras), capitale des Atrébates…

(source wikipedia… lire la suite)

Le Musée de la mine à Bruay La Buissière (Pas de Calais)

L’Ecomusée vous présente l’histoire de la mine, celle de l’évolution des techniques de l’outillage (de 1855 à 1979), des méthodes d’extraction du charbon et de prévention contre les poussières, le grisou…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Bourecq (Pas-de-Calais)

Le site a été parcouru ou même sans doute habité à l’époque gallo-romaine, comme l’a attesté la découverte d’une pièce de monnaie (un antoninien) près de l’église.

En 831, une petite communauté de dix chanoines, relevant de l’abbaye de Saint-Riquier, y était installée et disposait d’une petite bibliothèque ainsi que de divers objets liturgiques d’une certaine valeur…

(source wikipedia… lire la suite)