(pas de titre)

62 – Pas-de-Calais

Histoire et patrimoine de Camblain Châtelain (Pas-de-Calais)

L’évêque d’Arras était collateur de la cure de Camblain et décimateur de cette paroisse conjointement avec le chapitre d’Arras.

Il existait dans le château, une chapelle qui était également à la collation de l’évêque.
Beaudoin, châtelain de Lens, la fonda en 1256 et lui assigna pour revenu la moitié de la dîme qu’il possédait à Planques et à Burbures…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Calonne sur la Lys (Pas-de-Calais)

Dans les années 1220, l’église d’Ypres possède des biens à Calonne. En 1223, l’abbé de l’abbaye Saint-Aubert de Cambrai et le chanoine de cette ville, maître Jean de Hermes (Hérinnes?), nommés arbitres, condamnent les actes de violence commis à Calonne par le chevalier B. de Haverskerque (Boidin de Haverskerque?) au préjudice de l’église d’Ypres…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Calonne-Ricouart (Pas-de-Calais)

Époque préhistorique : 200 000 ans av. J.-C. Vestiges de la civilisation acheuléenne dans la région (Estrée Cauchy)

De 1100 à 300 av. J.-C. Invasions des Celtes. Les Belges s’établissent de la Seine au Rhin. Calonna (endroit humide, rivière) et Cambellon (Camblain) sont des villages marins, à la limite du territoire des Atrébates. Ils sont de part et d’autre de la route qui relie Taruana (Thérouanne), capitale des Morins à Nemetocenna (Arras), capitale des Atrébates…

(source wikipedia… lire la suite)

Le Musée de la mine à Bruay La Buissière (Pas de Calais)

L’Ecomusée vous présente l’histoire de la mine, celle de l’évolution des techniques de l’outillage (de 1855 à 1979), des méthodes d’extraction du charbon et de prévention contre les poussières, le grisou…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Bourecq (Pas-de-Calais)

Le site a été parcouru ou même sans doute habité à l’époque gallo-romaine, comme l’a attesté la découverte d’une pièce de monnaie (un antoninien) près de l’église.

En 831, une petite communauté de dix chanoines, relevant de l’abbaye de Saint-Riquier, y était installée et disposait d’une petite bibliothèque ainsi que de divers objets liturgiques d’une certaine valeur…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Billy-Berclau (Pas-de-Calais)

En 1024, l’ancien chevalier Leduin, Seigneur de l’endroit, devenu abbé de l’opulante abbaye St Vaast d’Arras, fonda la prévôté de Berclau, construite au nord de Billy. Elle était située dans une île formée par le canal de La Bassée et de la Deûle. Le domaine était entouré de prairies (berre) et de clôture (clausum)…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Beuvry (Pas-de-Calais)

À l’origine, Beuvry était entouré de tourbières et de marais, qui ont d’ailleurs livré des vestiges du néolithique, et quelques poteries du Ier ou IIème siècle.
On trouve la première mention du nom Beuvry dès 878 dans un acte de donation de l’Eglise à l’Abbaye de Marchiennes, et ensuite dans une chartre de 1275 dressée par des échevins…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Béthune (Pas-de-Calais)

Après la Première Guerre mondiale, Béthune doit reconstruire une grande partie de son patrimoine, détruit pas les bombardements. Parmi les éléments détruits, figure l’Hôtel de Ville qui doit être entièrement reconstruit. Un vaste débat se crée autour de son emplacement futur. Il animera les conseils municipaux et les discussions béthunoises pendant de nombreuses années…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Annezin (Pas de Calais)

Annezin tire son nom du celtique Agnio an, qui signifie eau vive. An zin, demeure près de la rivière. Le moulin sur la Lawe est déjà cité dans une charte de 1095. Objets d’époque gallo-romaine (vases, amphores) découverts dans le lit de la rivière au XIXème siècle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Annequin (Pas-de-Calais)

Annequin, provient du nom « Homme germanique » et du suffixe flamand « kins ». Soit, en 1184, Annekins Vaste domaine d’Annequin à Mazingarbe qui appartenait aux châtelains de Lens puis au seigneur de Fruges.

Il y avait un superbe château du XIVe siècle, qui fut détruit en 1820.

Jean du Bois, seigneur sur la commune actuelle d’Annequin, a trouvé la mort lors de la bataille d’Azincourt en 1415…

(source wikipedia… lire la suite)