(pas de titre)

66 – Pyrénées-Orientales

Histoire et patrimoine des Angles (Pyrénées Orientales)

La porte-tour, récemment réhabilitée, et l’Eglise, reconstruite au XIXe sur l’emplacement de l’ancienne chapelle, représentent le cœur du vieux village, qui s’est largement étendu depuis la création de la station de sports d’hiver en 1964…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Le Vivier (Pyrénées Orientales)

La première partie de l’histoire du Vivier est assez opaque. Il faut savoir que les collines du Fenouillèdes n’étaient pas le lieu d’habitat le plus prisé des hommes préhistoriques ayant vécus dans la région. Ce n’est que plus tard, lors de la période mégalithique (-2500 à -2000), qu’ils commencèrent à marquer de leur présence ces lieux. Mais malheureusement pour le Vivier, aucun dolmen ni même menhir ne se trouvent ici…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Latour de Carol (Pyrénées Orientales)

A l’entrée de la Vallée du Carol, à 1200 mètres d’altitude, Latour de Carol regroupe les hameaux de Quès, Riutès, Saint Pierre de Cedret et le plus ancien, Yravals. Ce vieux village agricole et pastoral devient, au XVIIIème et XIXème siècles, un centre actif de négoces (bestiaux, tissus) ainsi qu’un pôle économique (peaux, laines et filatures).

Au début du XXème siècle, l’arrivée du chemin de fer, du Train Jaune en 1927, du Transpyrénéen en 1929, permit l’implantation d’une Gare Internationale…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de La Llagonne (Pyrénées-Orientales)

Un premier village se trouvait autrefois à 700 m plus à l’ouest, au lieu-dit « Iglesia Vella » (« vieille église », mentionné dans le cadastre de 1834) où se trouve encore un antique sanctuaire.

L’histoire du village débute en 811 à la conquête du Roussillon par Charlemagne.

En 866 est fondée l’église Saint-Vincent…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Ille sur Tet (Pyrénées-Orientales)

De par sa situation géographique, le coin de terre exigu que recouvre le Roussillon a connu un destin agité.

407 – 865 Vandales / Wisigoths / Arabes / Francs

865 – 1172 Comté de Besalu

1172 – 1276 Comté de Barcelone – Royaume d’Aragon…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire du Barcarès (Pyrénées-Orientales)

Cette étroite bande de terre située entre l’étang et la mer est longtemps restée insalubre et quasi-déserte. Alors qu’aux alentours du xive siècle, les Templiers font assécher une partie de la Salanque, le Lido barcarésien est laissé de côté, faute de moyens techniques.

L’intérêt pour le site prend naissance au xviie siècle. En 1659 le traité des Pyrénées est signé, déplaçant la frontière sur les Pyrénées…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Glorianes (Pyrénées-Orientales)

Petit village du Conflent, Glorianes se distingue dès l’époque préhistorique. La présence de civilisation durant le néolithique est attestée dans le Roussillon, l’époque mégalithique (-2500 à -2200) est particulièrement bien représentée avec deux éléments de premiers plans : le Roc de l’Amorriador, un dolmen, et la dalle gravée de Glorianes , une superbe dalle ornée de gravures rupestres. Le dolmen est gravée d’une croix chrétienne, signe probablement d’origine wisigothique…

(image et extrait du site les-pyrenees-orientales.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Fuilla (Pyrénées-Orientales)

L’activité préhistorique à Fuilla est évidente. Nous sommes en plein magdalénien, soit vers -12 000. Des hommes préhistoriques ayant séjournés sur ce lieu suffisamment longtemps nous ont laissé des restes très intéressants comme des harpons fait en bois de rennes.

Par la suite à l’époque mégalithique (de -2500 à -2200) nos lointains ancêtres érigèrent un dolmen sur les hauteurs de Fuilla, sur les collines de droite…

(image et extrait du site les-pyrenees-orientales.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Fontrabiouse (Pyrénées-Orientales)

Le Capcir conserve peu de traces d’activité humaines antérieures à l’arrivée des carolingiens, en 793. Ceux-ci instaurèrent le système féodal et la vallée de l’Aude fut intégrée au comté de Razès, situé en Aude de nos jours. Mais cette vallée était déserte. Ca et là quelques domaines agricoles faisaient vivre une population éparse issue des peuples montagnards. En 833, l’église de Formiguères fut construite…

(image et extrait du site les-pyrenees-orientales.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales)

Font-Romeu vient des deux mots « Font » et « Romeu », le premier désignant une fontaine et le deuxième un pèlerin. A l’origine, la commune était constituée de deux villages : Odeillo et Via. L’Ermitage, un sanctuaire à la gloire de Notre-Dame de Font-Romeu accueillait les pèlerins en partance pour Saint Jacques de Compostelle. Construit à partir du XVIIème siècle, l’Ermitage de Font-Romeu est considéré comme un «trésor de l’art baroque»…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)