(pas de titre)

70 – Haute-Saône

Histoire et patrimoine d’Angirey (Haute-Saône)

La découverte d’un atelier de taille de silex a montré que le site d’Angirey fut occupé très tôt.
Angirey fut entièrement détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale. La Résistance y étant très active, un incendie fut allumé en guise de représailles. Il ravagea la quasi totalité des bâtiments….

(image et extrait du site la-haute-saone.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Andelarrot (Haute-Saône)

La chapelle néo-gothique d’Andelarrot date du XIXème siècle. Elle abrite une Vierge à l’Enfant en bois polychrome du XVIIème.
Les deux fontaines-lavoirs de la commune, n’étant plus utilisées, ont été transformée l’une en foyer rural, l’autre en préau d’école…

(image et extrait du site la-haute-saone.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Andelarre (Haute-Saône)

Le château d’Andelarre date du XIXème siècle.
La particularité de la petite église (érigée aux XVIIème et XVIIIème siècles) est d’être pavée de pierres tombales. On peut également y voir une Vierge à l’Enfant en noyer du XVème siècle….

(image et extrait du site la-haute-saone.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Amoncourt (Haute-Saône)

Le nom d’Amoncourt a deux origines : une origine latine pour court (Courten : nom d’un ruisseau), et une origine germanique pour Aman (Ana : nom d’une personne).
Le chateau d’Amoncourt a été détruit au Moyen-Age lors d’une bataille contre les Lorrains; il n’en reste aujourd’hui que des ruines…

(image et extrait du site la-haute-saone.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Amance (Haute-Saône)

Le village d’Amance porte le nom d’une rivière qui s’appelle aujourd’hui «la Superbe» où l’on retrouve une racine prélatine «alismantia» qui signifie la rivière aux eaux blanches, cela fait partie des hydronymes comtois mystérieux et très anciens.

Au 12ème siècle, Amance se composait de trois villages : le Magny, l’Aître et le Mont Sainte Marie, le village dépendait de l’abbaye de Faverney…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Achey (Haute-Saône)

Un lavoir XIXème est situé à l’’intérieur de la commune, il est mis en eau, fleuri et en bon état.

Personnages remarquables : Les ruines d’un château médiéval construit par Philippe d’Achey dit Labbey de Billy en 1137, se trouvent au lieu-dit « La Tour ». Les sires d’Achey n’habitaient plus le château dès la fin du 16e siècle, celui-ci subit le même sort que le village qui fut brûlé par les soldats du Duc Woltgang des Deux Ponts en avril 1569…

(image et extrait du site routedescommunes.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vyans le Val (Haute-Saône)

Vyans le Val fut ravagé par la peste en 1578 et en 1662.
Le temple protestant de Vyans le Val est une ancienne église catholique, en partie reconstruite au XIXème siècle.
On pourra également voir dans la commune une fontaine en grès, une maison dite de La Cure du XVIème siècle, et des bornes armoriées aux armes de Montbéliard et à celles d’Héricourt…

(image et extrait du site la-haute-saone.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Aboncourt-Gesincourt (Haute-Saône)

Le site fut occupé très tôt : on y a retrouvé des vestiges de voie romaine.
Aboncourt et Gesincourt étaient à l’origine deux communes distinctes, réunies en 1964.
Au Moyen-Age, Aboncourt faisait partie de la terre d’Amance , tandis que Gesincourt appartenait au doyenné de Jussey …

(image et extrait du site la-haute-saone.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vy lès Lure (Haute-Saône)

Au confluent de l’Ognon et de la Reigne, le village s’est d’abord appelé Vy en 1178 puis Vile, en 1275, de nouveau Vy en 1292 puis Vil en 1330 avant de redevenir définitivement Vy en 1307. Vy est très certainement la forme régionale dérivée du latin “vicus” désignant un groupe d’habitations, un village…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vouhenans (Haute-Saône)

L’église de Vouhenans fut édifiée en 1716. On peut y voir des stalles en bois sculpté du XVIIIème siècle, du mobilier du XIXème et des statuettes en bois doré. Les deux chapelles latérales ont été ajoutées en 1830.
Devant l’église la croix Saint-Nicolas, datant de 1503, est un Monument Historique.
Au lieu-dit « La Grange de la Vigne », on peut voir des vestiges de fours à chaux, témoins d’une activité qui a employé au siècle dernier jusqu’à 40 ouvriers…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)