(pas de titre)

87 – Haute-Vienne

Histoire et patrimoine de Champsac (Haute-Vienne)

Église romane du XIIe siècle : placée sous la vocable de la « décollation de Saint Jean Baptiste », elle a été construite au XIIe siècle, réparée en 1628, 1646, 1850, puis de nos jours.

Magnifiques vitraux restaurés, tabernacle, tableaux en bois polychrome du XVIIe siècle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Javerdat (Haute-Vienne)

Les traces retrouvées remontent à la préhistoire ; en effet, dolmens, tumulus et menhirs restent aujourd’hui les témoignages de ce passé et constituent les fondations de notre histoire.

Des vestiges datant de l’époque Gallo-romaine sont également encore visibles aujourd’hui ; en effet, issu des ruines des villas de cette période, a été découvert et conservé, dans le bourg, un superbe monument de pierre, de 1,25m de haut, parfaitement conservé, en forme de phallus, et qui se trouve adossé au pied du clocher de l’église…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Saint Sornin Leulac (Haute-Vienne)

Les découvertes fortuites de rares outils de silex ou de quartz taillés, lors des labours des années 1950 et antérieures, laissent à penser que le territoire de la commune a vu passer quelques groupes de chasseurs-cueilleurs de cette époque. Comme pour la région de la Basse-Marche en général, il est probable qu’ils venaient de la zone Poitevine, en passant par la « trouée de Nantiat », sillon géologique plat, sans difficultés de progression particulières…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Montrol Sénard (Haute-Vienne)

Ce vrai village limousin évoque la vie rurale du début du XXe siècle dans des lieux authentiques : la maison « Chabatz d’entrar » et son étable-cellier, le fournil de la ferme, le lavoir, l’école communale, le toit à cochons et à poules, le four à pain, le bûcher, le grenier, l’abreuvoir, l’atelier du sabotier, l’atelier du cordonnier…

(image et extrait du site tourisme-hautevienne.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Georges les Landes (Haute-Vienne)

Saint Georges de Fontanet en 1095 (Aux Fontanets on a trouvé des vestiges gallo-romains, une épidémie aurait éradiqué la population et provoqué le déplacement du bourg).

Saint Georges la Terre aux Feuilles en 1402.

Saint Georges les Landes en 1524 (Il existait d’importants communaux en landes sur la Commune, lors de la confection du cadastre de 1836, un dixième de la commune était en communaux, un quart en bois, landes, bruyères)…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Azat le Ris (Haute-Vienne)

La commune abrite la baronnie du Ris-Chauvron. Jean Chauvron fit fortifier sa seigneurie et érigea en 1395 une grosse tour. La seigneurie fut érigée en baronnie en 1520 par le comte de la Marche. Le château ancien fut détruit, mais la grosse tour conservée. Un château moderne a été construit en 1882…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine du Chalard (Haute-Vienne)

Le Chalard (Lu Chaslar en occitan) est une commune française située dans le département de la Haute-Vienne, en région Limousin.

Ses habitants s’appellent les Peyrouliers, nom du métier qui consistait à former des ébauches en cuivre rouge à la forge du village , ces formes étaient ensuite destinées à devenir divers ustensiles dont des casseroles…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Saint Vitte sur Briance (Haute-Vienne)

À partir du ve siècle av. J.-C., les Gaulois Lémovices exploitèrent une mine d’or dans le sud de la commune actuelle. Deux nécropoles du Premier Âge du Fer et un village peuplé de mineurs ont aussi été retrouvés dans la commune. L’ensemble se situe au sein du district minier de Saint-Yrieix-la-Perche. L’exploitation de ces mines a été arrêtée après la conquête romaine…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Masléon (Haute-Vienne)

Le territoire de Masléon a été habité dès la Préhistoire. Les Celtes sont arrivés en Limousin, vers le ve siècle av. J.-C., ils deviennent, en France, les Gaulois. Ils étaient divisés en de nombreux peuples. Celui qui occupa en grande partie le territoire du Limousin sont les Lémovices (dont le nom, qui provient de lemo « orme » et vices « qui vainquent », soit « vainqueurs avec l’orme », probablement en référence au bois de leurs lances, donne les noms Limousin et Limoges)…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Sussac (Haute-Vienne)

Forme très fréquente en Occitanie : un nom d’homme (Sussius) plus le suffixe acum. Ce qui donnait « sussius acum ». Probable origine romaine. Un texte du xie siècle parle de « sussiac » , en 1240, on trouve « sussiacum ».

Le dernier loup du Limousin (et l’un des derniers de France) fut tué le 6 janvier 1926 par Pierre Tauron sur la commune (source : Teulière Jean-Michel, « Le Loup en Limousin, petite histoire d’une grande disparition » éditions Souny)…

(source wikipedia… lire la suite)