(pas de titre)

88 – Vosges

Histoire de Lépanges sur Vologne (Vosges)

Lépanges appartenait au bailliage de Bruyères. Au spirituel, le village était partagé entre les paroisses de Champ-le-Duc et Charmois-devant-Bruyères, à une autre époque une dépendance de la paroisse de Deycimont.

Avant le 19 vendémiaire an X, Lépanges faisait partie du canton de Docelles…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Monthureux sur Saône (Vosges)

Si la présence celte est plus un sujet de recherches et de spéculations, celle de Rome est davantage mesurable dans cette haute vallée de la Saône : d’un côté (nord-ouest) la grande voie Langres-Strasbourg empruntant le revers de la cuesta évoquée plus haut, de l’autre (sud-est), le grand port romain de Corre : les diverticula entre ces deux points forts sont à l’origine de la fortune de Bleurville, station thermale pour légionnaires, et de Monthureux, dont le trésor archéologique visible (à la mairie) est constitué de grandes stèles en grès : l’économique et le militaire n’excluaient pas le culture, même si le monumental n’est plus présent en rien…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Vecoux (Vosges)

Le nom du village, Vescouz, est attesté dès 1296.

Par décret du 10 février 1858, les deux sections de Vecoux et de Reherrey furent, sur leur demande et en raison de leur éloignement du centre du village, érigées en commune sous le nom de Vecoux. La commune est issue du Ban de Longchamp dont la seigneurie était au chapitre de Remiremont qui englobait toutes les communautés de la vallée de la Moselle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Ville sur Illon (Vosges)

Le marquisat de Ville-sur-Illon, érigé le 15 mars 1703, portait d’or à la croix de gueules, armes reprises par la commune. Ville-sur-Illon faisait partie du bailliage de Darney. Au spirituel, la commune dépendait du doyenné de Porsas jusqu’en 1777, puis du doyenné de Jorxey…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Saint Remy (Vosges)

C’est Flodoard qui a rapporté le testament de Saint-Remy, où la première église Fanum fut bâtie sur les rives occidentales de la Meurthe, nommée Stivagium, pays de la charrue (Histoire de l’église de Reims, Marlot) usurpée sur l’église de Reims, puis restituée par Louis de Germanie après le partage de Charles II le Chauve en 870…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Pair et Grandrupt (Vosges)

Le versant méridional de l’Ormont, entre Vanifosse et Frapelle, a été éparpillé entre une multitude de protecteurs ou seigneurs tout en gardant un noyau d’administration longtemps ecclésiastique à partir de la grande mairie, héritière d’un monastère, Bertrimoutier. Cette entité assurait le contrôle de habitants qui souvent encore au dix-neuvième siècle portaient leurs morts au cimetière de Bertrimoutier…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Tendon (Vosges)

Le ban de Tendon (Tandon), composé des villages de Tendon, Houx, Laveline, Dehiex, Chamontaruz et La Poirie, appartenait sous l’Ancien Régime au bailliage de Remiremont et dépendait de la maîtrise des eaux et forêts d’Épinal. Il suivait la coutume de Lorraine.

Au spirituel, les habitants de l’actuelle paroisse de Tendon faisaient partie de celle de Docelles…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Champ le Duc (Vosges)

Charlemagne et sa cour venaient souvent chasser dans les Vosges. En 805, Charlemagne et son fils Charles se sont retrouvés à Champ-le-Duc lors d’une chasse (selon les variations, Charles se serait perdu ou revenait simplement d’une expédition). Selon la légende, Charlemagne fit ériger une chapelle et un château à cet endroit. À cet emplacement se trouve aujourd’hui l’église Notre-Dame.

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de La Croix aux Mines (Vosges)

Le toponyme de La Croix est attesté au moins en 1471 pour désigner l’actuelle commune.
Le toponyme de La Croix-aux-Mines est, quant à lui, attesté au moins en 1611.

L’origine du village remonterait à l’arrivée de Déodat dans le Val de Galilée ; il n’y eut probablement qu’une cellule bâtie par un disciple du saint homme. Le village s’éleva vraisemblablement à proximité…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Colroy la Grande (Vosges)

Les hommes de Colroy ont fourni depuis des temps immémoriaux protections et aides de transport aux marchands de la voie des Saulniers. La voie des Saulniers relient alors l’Alsace du Val de Villé à Moyenmoutier et Étival par le col de Saales. Les anciens montagnards les nommaient les rois du col car leur maîtrise technique des chariots et des schlittes, tant en usage qu’en conception et au besoin leur mobilisation collective permettaient de sauver un convoi marchand en perdition…

(source wikipedia… lire la suite)