(pas de titre)

971 – Guadeloupe

Histoire de Goyave (Guadeloupe)
Catégorie:

Une occupation humaine du site de Sainte-Claire (en raison de sa topologie et de l’accès à l’eau douce) a été mise en évidence à l’époque précolombienne entre 500 et 1200, avec des éléments de céramique de culture troumassoïde retrouvés lors de fouilles menées en 2015 par l’INRAP.

Après la découverte de l’île par les Européens, la colonisation du territoire de Goyave est attestée dès le XVIe siècle et des exploitations agricoles – les habitations La Grange, Rouffeau, Mollard…

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Trois-Rivières (Guadeloupe)
Catégorie:

Située entre la montagne et la mer, Trois-Rivières est également appelée le « berceau de la civilisation précolombienne », de par son histoire. Trois-Rivières est le site amérindien le plus riche en pétroglyphes des Petites Antilles.

En effet, on estime l’arrivée des premiers occupants, les Arawaks (civilisation précolombienne) entre l’an 300 et l’an 400 après Jésus-Christ. Ils ont laissé, comme témoignage de leur culture…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire et patrimoine de Saint-Claude (Guadeloupe)
Catégorie:

Cette région de l’île va porter le nom de Saint-Claude en 1858, après délibération du Conseil Municipal le 15 juillet 1858 et officialisé le 15 janvier 1859, par arrêté du Gouverneur et ceci à l’initiative de celui que l’on peut considérer comme le premier Maire Louis François Albert SOUQUE « Maire délégué » de 1857 à 1866 après Urbain PETIT-MOUSTIER…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Basse-Terre (Guadeloupe)
Catégorie:

Avant que Basse-Terre ne devienne une ville française, une commune, elle a d’abord été un village d’Amérindiens horticulteurs et potiers. En effet, il s’élevait juste sur le site de l’actuelle cathédrale Notre-Dame de Guadeloupe, où des excavations archéologiques ont trouvé des restes humains mais aussi des preuves d’occupation, à l’occasion de la restauration de la cathédrale…
(source wikipedia)

Histoire de Saint-François (Guadeloupe)
Catégorie:

Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, l’activité de Saint-François s’organise autour des plantations de coton et jusqu’au XXe siècle autour de la canne à sucre.

Saint-François fut le lieu du sommet du Hamak, une rencontre historique de quatre chefs d’État à l’hôtel Le Hamak en 1974, organisé à l’initiative de Valéry Giscard d’Estaing pour la France…

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Lamentin (Guadeloupe)
Catégorie:

C’est au XVIIIème siècle, que nous retrouvons des traces de l’histoire du Lamentin.

Et à cette période, le Père Labat songe à faire de cette commune, la capitale de la Guadeloupe, en y créant un centre portuaire de grande envergure.

C’est en 1720, que se dessine le bourg…

(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)
Catégorie:

Dès le début de la colonisation de la Guadeloupe, le site de Pointe-à-Pitre retient l’attention des agents royaux. Il présente de nombreux avantages naturels, qui en fait d’emblée une alternative à la ville de Basse-Terre. Pourtant à cause de l’insalubrité du site les autorités hésitent longtemps à établir un centre de peuplement. La ville de Pointe-à-Pitre est fondée au milieu du XVIIIe siècle sur les rives marécageuses de la baie du Petit Cul-de-sac marin…
(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Morne-à-l’Eau (Guadeloupe)
Catégorie:

L’endroit fut nommé « case aux Lamentins » par les Caraïbes car ce fut le lieu de prédilection pour la reproduction des lamantins.
Vieux-Bourg, aujourd’hui quartier de pêcheur, point de départ des bateaux pour la découverte du Grand-Cul-de-sac-Marin est durant tout le XVIIIème siècle le centre de la commune. L’activité économique était essentiellement axée sur la culture de la canne à sucre…
(image et extrait du site officiel de la commune)

Histoire de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe)
Catégorie:

Le lundi 4 novembre 1493, lors de son second voyage Christophe Colomb accosta aux environs de l’embouchure du Grand Carbet. Des Caraïbes y avaient installé un village. Lorsque l’équipage y débarqua pour s’approvisionner en eau après un si long voyage, les autochtones furent effrayés et prirent la fuite ; bientôt huit d’entre eux dont six femmes furent capturés et ce ne fut que bien plus tard qu’après leur avoir offert des présents ils furent relâchés…
(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Sainte-Rose (Guadeloupe)
Catégorie:

Dans ses « étapes de la Guadeloupe religieuse », l’Abbé GUILBAUD parle de la création de Sainte-Rose que l’on désignait alors sous l’appellation de ‘‘Grand Cul-de-Sac Marin’’, vaste contrée allant de la pointe du Gros Morne à Deshaies à la Rivière Salée à la Gabarre

Quoiqu’elle accueille en 1635 les premiers colons français au lieu dit Pointe Allègre…

(image et extrait du site officiel de la commune)