(pas de titre)

02 – Aisne

Histoire et patrimoine de Menneville (Aisne)

Village de l’ancien Laonnois, situé sur la rive droite de l’Aisne, à 35 km au nord-est de Laon, autrefois de l’intendance de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd’hui du canton de Neufchâtel, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons. Patron , St Laurent ; culture : 15 charrues, 80 arp. de prés, 60 arp. de bois. population en 1760 :195h (43 feux) ; 1800, 302h, 1818, 312h ; 1836, 382h ; 1856, 385h…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Mayot (Aisne)

L’histoire de cette commune n’est pas connue pour l’instant. Néanmoins, on peut déjà attester de sa présence vers 1138, puisqu’un certain Vautier de Mayot en était le seigneur à cette époque.

Liste des seigneurs de Mayot (connus à ce jour) :

Vautier de Mayot (1138)
Gilet de Mayot (1216)…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Martigny (Aisne)

Au Xe siècle, Albert Ier de Vermandois donna la moitié du terroir de Martigny à l’abbaye de Bucilly, qui deux siècles après la possédait encore avec le moulin du village.

Jadis, il y avait une maladrerie à laquelle Adeline, dame de Guise, légua 12 sous de Saint-Quentin en 1195 et dont les revenus s’élevaient à 50 livres en 1648.

Un château fort fut bâti avant d’être ruiné au XVIIe siècle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Braine (Aisne)

Braine est une ancienne terre d’histoire, au croisement de l’antique voie gauloise puis romaine qui reliait Milan au Nord de la Gaule Belgique, et de la voie dynastique reliant le pays des Parisii à celui des Rèmes, vieux chemin de Paris et route des Sacres.

Braine reçut très tôt la maison de plaisance des premiers rois mérovingiens et carolingiens. Puis maintes fois perdue et reprise au cours des luttes féodales, elle passa dans l’héritage de la famille de Dreux, dont l’un des plus fameux fleurons fut Pierre Mauclerc, Chevalier de Braine et Duc de Bretagne…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Archon (Aisne)

On y a retrouvé des silex taillés du moustérien et des poteries romaines. Au xiiie siècle, la seigneurie fut cédée aux abbayes Saint-Rémi de Reims et Saint-Vincent de Laon et au chapitre de Rozoy.

Le village a de belles maisons et des granges anciennes construites en bois et torchis. Archon possède un château privé et restauré, le château d’Ogny, édifice du xvie/xviie siècle avec un logis carré flanqué de deux tours aux angles opposés, un portail carré, deux tours carrées…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Blérancourt (Aisne)

La terre de Blérancourt resta aux sires de Coucy jusqu’en 1230, pour passer ensuite aux mains de la famille de Fontaine. Bernard Potier de Gesvres, l’un des principaux propriétaires de Normandie par son mariage avec Charlotte de Vieux-Pont, en 1600, eut une grande influence sur le développement et la prospérité de Blérancourt…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Wimy (Aisne)

1241 : les habitants de Wimy furent affranchis des tailles et corvées en 12412 par Gautier, seigneur d’Avesnes et seigneur de Guise, pour une rente annuelle de 34 livres.

1578 – 1585 : édification de la remarquable église, fortifiée entre 1578 et 1585, comme ailleurs dans la région thiérachienne…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Watigny (Aisne)

Watigny eut au XIXe siècle, une vocation industrielle (présence de fer et utilisation des cours d’eau) avec une population qui a atteint jusqu’à 930 habitants. Mais l’industrialisation du XXe siècle eut raison de cette petite industrie. Le village devint agricole : environ 40 fermes se partageaient les 1 000 ha de terres et pâtures..

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Voulpaix (Aisne)

Peu de trace existent avant l’attestation du nom de la localité par Charles le Chauve, mais des silex découverts sur le territoire de la commune, datant de l’époque moustérien indique une présence humaine dans la région.

L’existence de la localité est attesté, par un acte de Charles le Chauve en 867, parlant de la donation d’une villa carolingienne, Bospatium, à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés à Paris…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Voharies (Aisne)

La naissance du village de Voharies est due à la construction d’une ferme au cours du Moyen Âge, dénommée Boharius. Le village resta un hameau de la paroisse de Rougeries jusqu’au début de la Révolution française, date à laquelle elle devint une commune indépendante.

(source wikipedia)