(pas de titre)

21 – Côte d'Or

Histoire et patrimoine de Marsannay la Côte (Côte d’Or)

Le bourg a conservé son aspect du XIXème siècle et présente un ensemble homogène tant au niveau des voies, des îlots et parcelles que dans l’implantation des bâtiments. L’enjeu pour Marsannay-la-Côte est de concilier la mise en valeur de son patrimoine architectural dans le respect des activités viticoles actuelles…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Marliens (Côte d’Or)

La voie édifiée par les Romains, qui va de Tart-le-Haut à Dijon, appelée Voie Romaine, ou Les Romains, marque la délimitation du territoire avec Varanges. La proximité de cette voie a favorisé la découverte, au centre du village ancien, de pièces de bronze à l’effigie de la princesse Fausta, épouse de Constantin Ier, empereur romain et de pointes de lance en fer aux Gravières…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Marey sur Tille (Côte d’Or)

Village très ancien dont on trouve la trace dès le premier millénaire. En 1012, Marey passa de l’abbaye de Flavigny à celle de Saint-Bénigne. D’abord de la baronnie de Saulx-le-Duc, Marey tomba sous la houlette de la baronnie de Grancey…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Marcilly sur Tille (Côte d’Or)

Par sa position isolée et dominante, la situation du Mont de Marcilly avait tout naturellement séduit les hommes du Néolithique. En effet, il permettait le contrôle de la vallée de la Tille. Ce poste d’observation servait également de refuge en cas de danger. Des armes (lames de faucilles et de couteaux), des outils nettement spécialisés (scie)… y ont été retrouvés et sont exposés au Musée Archéologique de Dijon…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Mâlain (Côte d’Or)

La première occupation humaine sur le territoire communal est datée d’environ 5 700 ans.
La grotte nommée « le trou du Diable » se trouve à quelques mètres au-dessous de la butte du château sur le versant sud. Des céramiques du néolithique, des vases de bronzes et des ossements humains ont été découverts. Le nom de cette grotte est légendaire puisqu’il fait référence à l’enlèvement de Proserpine par Pluton, dieu des enfers et à sa disparition dans les entrailles de cette grotte sous les yeux d’Aloïs…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Magny sur Tille (Côte d’Or)

Dans les archives de l’abbaye de Tart, on trouve Magneacum en 1142. Puis l’on trouve Masgné, Megni, Maigneium, Maneium, de Mansio. A la fin du XIVème siècle, on note Maigny-sur-Thile.

Dans tous les cas, il ne fait aucun doute sur l’origine du nom : Magny vient de Manse, le terrain où l’on travaille et réside…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Lux (Côte d’Or)

Les prospections aériennes et les fouilles archéologiques ont révélé l’existence d’un site gallo-romain d’une superficie de 9 ha. Le site présente de grands bâtiments organisés autour de cour. Les fouilles et prospection ont révélé la présence de maçonneries importantes, de mosaïques, d’hypocaustes et d’adductions d’eau…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Longvic (Côte d’Or)

Découvrez le patrimoine de Longvic :

Le Moulin de venu la médiathèque Michel Étiévant

Le Pigeonnier du Castel de la Michaudière

Le Clos des carmélites

Le Pavillon des Demoiselles

L’école Roland Carraz…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Longecourt en Plaine (Côte d’Or)

L’histoire du village de Longecourt-en-Plaine est très liée à celle de la seigneurie de Longecourt et de son château, notamment pour la période d’Ancien Régime.
La seigneurie de Longecourt est citée dès le XIIIe siècle. Le domaine appartient alors à Robert de Boisleux, seigneur d’origine artésienne qui vit dans l’entourage du duc de Bourgogne. Une première maison forte de plaine, avec fossés et pont-levis, est construite sur les fondations d’une ancienne motte féodale…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Longeault (Côte d’Or)

En consultant les archives communales, ainsi qu’un recueil de notes sur la baronnie de Pluvault, on peut constater que de 1020 à nos jours Longeault a connu quelques variations dans son orthographe : longeau, longeaul, et enfin Longeault.

Située sur la route de la Franche Comté il existait en 1271 entre Tille et Crosne au lieu dit le Sapin, une maison forte (motte forte) jusqu’en 1428 date à laquelle cette construction tombait pratiquement en ruine…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)