(pas de titre)

21 – Côte d'Or

Histoire et patrimoine de Prenois (Côte d’Or)

Pays des prunes donc (le fruit qui résiste le mieux au terrain perméable et caillouteux des alentours ainsi qu’aux gelées tardives), Prenois fut aussi celui de Bénigne, venu se réfugier ici en l’an 178 pour échapper aux sbires de l’empereur romain Marc-Aurèle. Dénoncé par un villageois, il se serait enfui vers EPAGNY où il fut arrêté avant d’être martyrisé…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Prâlon (Côte d’Or)

La voie antique de Paris à Lyon par la Bourgogne passe à 800 m au sud du village, suivant une partie de la branche principale de la Via Agrippa de l’Océan, menant de Lyon à Boulogne.

Saint Bernard de Clairvaux, cheminant assoiffé, aurait fait jaillir une source en plantant son bâton en terre à la sortie du village, sur la route de Savigny-sous-Mâlain…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Pouilly sur Vingeanne (Côte d’Or)

« Pouilly, d’après Gascon, est d’une origine romaine incontestable, et son premier possesseur, Paulius, lui aurait donné son nom. Pouilly comme toute la région a été anéanti par l’armée de Gallas. Si l’on se réfère à « l’histoire Militaire du pays de Langres », on apprend que « Pouilly-sur-Vingeanne fut le premier village occupé et exposé aux fureurs de l’ennemi, le 19 octobre 1636. Tout y fut tué, les maisons brûlées et le pays resta désert pendant plusieurs années». »…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Pontailler sur Saône (Côte d’Or)

Sur le quartier actuel du Mont Ardoux à Pontailler, dominant légèrement la plaine de la Saône, existait un important village gaulois (probablement séquane avec présence lingonne), plusieurs siècles av. J.-C., comme en témoignent les très nombreux objets archéologiques qu’on y a découverts.

Après la conquête romaine, pendant la longue période de paix des Ier et IIe siècle apr. J.-C., ce village « migra » vers le bord de la Saône et prit le nom de Pontiliacus…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Pont (Côte d’Or)

Le toponyme Pont remonte à l’antiquité, d’époque celte ou romaine et doit son origine au pont jeté sur la Tille en vue d’assurer la libre communication entre Pontiliacus et le pays situé au delà de l’Ouche.

La première mention faite du village figure dans l’acte de donation du domaine de Tillenay, duquel dépend Pont, par Léger d’Autun au chapitre cathédral d’Autun, datant du VIIe siècle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Poncey sur l’Ignon (Côte d’Or)

Charles Huard, artiste dessinateur, rencontre Poncey-sur-l’Ignon pendant la Seconde Guerre mondiale car sa femme, Frances Huard, née Simpson, américaine de naissance, est recherchée par la Gestapo pour avoir été la voix de la France libre en Amérique, et pour certains actes de Résistance…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Pluvault (Côte d’Or)

En France, l’acte de naissance de l’école primaire publique est signé par la loi Guizot du 28 juin 1833. Celle-ci, dans son article 8, précisa la notion d’école publique « celles qu’entretiennent en tout ou partie, les communes, les départements ou l’État » . À l’époque où les idées de république et de suffrage universel se propageaient, la commune de Pluvault adhéra précocement à la nécessité d’alphabétisation du peuple…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Plombières les Dijon (Côte d’Or)

Mentionné dès l’année 584 sous la forme de Plumberiae, puis Plumbariae, Plombières ou même Pomblères, et « Pieumère » en patois, le nom de la commune pourrait s’expliquer par des hypothèses diverses et contestables. La géologie pouvant écarter l’hypothèse parfois émise du souvenir d’une ancienne mine de plomb , la piste celtique, de pumblus (le pommier) est aussi évoquée…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Perrigny les Dijon (Côte d’Or)

En 1277 la première seigneurie de Perrigny et Domois fut la propriété d’une femme : Adeline de DOMOIS.
Ensuite Perrigny-lès-Dijon fut la possession d’une famille à laquelle elle donna son nom.

En 1432, le dernier descendant du nom meurt à l’âge de 12 ans. Dès lors le château de Perrigny-lès-Dijon changea souvent de propriétaire…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Ouges (Côte d’Or)

L’église St Pierre est située au « Petit Ouges » qui était à l’origine le fief de l’Abbaye de Cîteaux.

Le village de OUGES s’est ensuite développé vers le nord formant ainsi le « Grand Ouges ».

A l’extérieur, on est impressionné par la dimension du clocher de l’église Saint Pierre…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)