(pas de titre)

32 – Gers

Histoire et patrimoine de Miradoux (Gers)

La première attestation de l’existence de « Miradors » date de 1187. Miradoux est alors un castelnau – un village construit à proximité d’un château -, qui fait partie des fiefs que la couronne d’Angleterre possède en France suite au mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri Plantagenêt…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Mauvezin (Gers)

Pages à consulter :
Place de la Libératon
Eglise
Promenade du Château
Temple
Piscine
Foyer Culturel…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Maupas (Gers)

D’après la légende, le nom du village viendrait d’une mésaventure d’Henri, roi de Navarre, voisin de la Gascogne. Venant voir une bien-aimée au château des Sables, il aurait été attaqué par des brigands. Il aurait été sauvé de ce « mauvais pas » par des autochtones et voulut donner ce nom au village. Le nom actuel serait le résultat d’une contraction au long des siècles. Aucun historien digne de ce nom n’a validé cette hypothèse. Ce n’est pas un fait historique…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Mauléon d’Armagnac (Gers)

Mauléon d’Armagnac correspond à la réunion de 4 paroisses : Mauléon, Cucassé, Soubère et Bréchan, qui étaient autrefois rattachées à l’évêché d’Aire sur Adour dans le département des Landes, sous l’Ancien Régime tout en appartenant à l’Election d’Aramagnac.
La commune dispose encore aujourd’hui d’un patrimoine architectural religieux et civil d’importance….

(image et extrait du site tourisme-gers.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Mas d’Auvignon (Gers)

Mas d’Auvignon est situé entre Condom (12 km) et Fleurance (13 km). Bâti sur une bute, c’est un village-rue fortifié, au plan régulier, que termine à l’Ouest un grand château de la fin du XIIIe siècle. Jusqu’à la Révolution, le village s’appelait le Mas de Fimarcon. Des pans de muraille encore importants restent visibles autour du village, ainsi qu’une portion de fossé réaménagée (vestiges de douves également visibles au sud). Une tour-porte est conservée à l’Est à l’entrée de la rue, dans l’axe de la tour-porte du château. Des vestiges d’une seconde tour-porte apparaissent au nord-ouest…

(image et extrait du site lomagne-gersoise.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Marsolan (Gers)

Exemple typique et magistral d’un Bourg castral qui se développe entre le XII et le XIIIème siècle.  A l’angle de l’actuelle mairie, à l’Ouest on aperçoit un vieil appareil de pierre, vestiges du château originel. Vous pourrez y voir son belvédère avec un magnifique point de vue, sa halle, son église Notre Dame du Rosaire (XVIe s.), avec son jardin classé et son orgue rénové, véritable joyau…

(image et extrait du site tourisme-gers.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Manciet (Gers)

Station romaine dans l’Antiquité, Manciet pourrait tirer son nom latin « Mansio » qui signifie demeure.
Etape des souvreains du Béarn lors de leurs déplacements, la commune se développe surtout à partir du XIème siècle.
La commanderie des Templiers qui s’était établie au XIIème siècle fut transformée en hôpital pour les pélerins de St Jacques de Compostelle lors de la suppressin de leur ordre en 1312…
(image et extrait du site cc-basarmagnac.fr… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Maignaut-Tauzia (Gers)

Le castelnau (équivalent gascon de Châteauneuf) de Maignaut s’est constitué autour du château des seigneurs de Maignaut.
Au XIIIe siècle un mur d’enceinte a fortifié le village.
L’accès au village se fait toujours par la porte fortifiée ogivale.
Le château souvent remanié et en partie détruit, reste aujourd’hui entretenu…

(image et extrait du site http://www.maignaut.com… lire la suite)

Histoire de Loubédat (Gers)

Une seigneurie est déjà existante en 1319. Le château de Mauhic, situé non loin de la forêt domaniale du Baquieu aurait été construit vers 1450 et remanié de nombreuses fois. Il comportait une chapelle dépendant de l’abbaye de Berdoues…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Lias d’Armagnac (Gers)

Lias d’Armagnac doit son nom à « Linars » (lin cultivé jusqu’au milieu du XIXème siècle en Bas Armagnac). Située à 10kms de Cazaubon, la commune est desservie par la D32 Le Houga-Cazaubon et la D30 qui, partant d’Eauze, permet l’accès au département des Landes.

Ses origines sont fort anciennes, mais imprécises. Lias est le berceau de l’ancienne et illustre famille de Lustrac dont l’un des membres, Bertrand, fut placé à la tête de l’abbaye de Saint Maurrin, en Lot et Garonne, avant d’être nommé évêque de Lectoure…

(image et extrait du site grand-armagnac.fr.. lire la suite)