(pas de titre)

63 – Puy-de-Dôme

Histoire, patrimoine et personnages de Biollet (Puy-de-Dôme)

Son église du XIe siècle avec ses chapiteaux mystérieux
La sculpture de l’église Saint-Pierre est unique en Combraille, elle a été peu étudiée et reste encore mystérieuse : un personnage vêtu à la gauloise, des têtes coupées, une danse folle et des baisers cohabitent sur les larges tailloirs des chapiteaux…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Beauregard-Vendon (Puy de Dôme)

Beauregard présente quatre domaines isolés

Les Tuileries, sur la route départementale 2144, dont l’exploitation a cessé entre les deux guerres du fait de l’épuisement des argiles à briqueterie ou de l’insuffisance de rentabilité
Le Château de la Folie, plus au nord sur la même route, dont le nom ne tient pas à un drame mais à une « folie » (résidence de plaisance)….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Artonne (Puy-de-Dôme)

L’origine étymologique du nom d’Artonne semble venir du patronyme gallo romain Vicus Arthonensem (VIème siècle). Par la suite, le nom se transforma en Artona vico (au IXème siècle), Arthone en 1254, et Arthona en 1283…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Ars les Favets (Puy-de-Dôme)

En 1860, la maison-école d’Ars, située en face d’une église en très mauvais état, n’a aucune aisance, ni dépendance.

Afin d’améliorer les conditions d’étude des écoliers, la commune d’Ars décide le 5 décembre 1879, de construire une nouvelle école à l’angle du chemin de chez Vellard, au lieu-dit les Favets.

Après une enquête publique, un projet est approuvé par le ministre, le 27 mai 1880…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Aigueperse (Puy-de-Dôme)

Autrefois enserrée dans ses remparts, cette ancienne capitale du duché de Montpensier se développe autour de sa rue principale, d’où cette forme allongée.
La Grande-rue est jalonnée de monuments historiques. la Sainte-Chapelle (seul témoignage de l’ancien palais des Bourbon-Montpensier), l’ancien couvent d’Ursulines, sa tour beffroi et ses Jacquemarts , l’église Notre-Dame puis le vaste marché couvert qui rappelle la vocation céréalière et marchande de la ville…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Vodable (Puy de Dôme)

Les traces d’une station protohistorique ont été découvertes sur le pic d’Ysson (parfois appelé puy de Solignat) dans les années 1960.

La construction d’un château d’eau au sommet du puy d’Ysson a mis au jour [Quand ?] divers objets tels que des tessons de poteries du Hallstatien, un bracelet et une fibule en bronze. La fibule remonterait à une époque transitoire entre l’Hallstatien et la Tène…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Vernet la Varenne (Puy-de-Dôme)

Il y eut sur la commune un filon d’améthyste, dont l’exploitation a été interrompue en 1974. Depuis 2009, l’exploitation du filon a repris de manière artisanale et en grande partie manuelle. La maison de l’Améthyste, située dans le château de Montfort, fait découvrir tout sur ce minéral…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Valz sous Châteauneuf (Puy-de-Dôme)

La commune de Valz-sous-Châteauneuf se nomme Vallis supra Alzonum selon le livre « Toponymie Générale de la France« …

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Valbeleix (Puy-de-Dôme)

Le village de Valbeleix (parfois orthographié Valebeleix ou Verbelet) s’appelait auparavant Bosbeleix.

Pendant de nombreux siècles, la seigneurie de Valbeleix fut la propriété de la puissante famille de Saint Nectaire.

À partir de 1526, et jusqu’à la fin du XIXe siècle, se tenait une importante foire au mois d’Août, semblable à celles de Brion sur la commune voisine de Compains. La force de ces foires, étaient le marchandage de bestiaux, dans une région très rurale et agricole…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Usson (Puy-de-Dôme)

A la fin du 16ème siècle, la reine Margot fut emprisonnée dans la forteresse d’Usson qui était réputée pour être « la plus forte place du royaume » avec ses 20 tours et ses 3 enceintes. Lors de votre visite, suivez la salamandre, elle vous mènera aux orgues volcaniques et tout en haut du pic d’où vous pourrez admirer une magnifique vue sur la chaîne des Puys, le Sancy, le Cézallier et les monts du Livradois..

(image et extrait du site issoire-tourisme.com… lire la suite)