(pas de titre)

65 – Hautes-Pyrénées

Histoire de Sauveterre (Hautes-Pyrénées)

Comme l’indique son nom, Sauveterre est une « sauveté », c’est-à-dire un village fondé par le pouvoir religieux de l’Église au milieu du XIe siècle. Celui qui vient s’y fixer, est « sauvé », ou définitivement protégé. L’initiative de cette création est due à la puissance de la très proche abbaye de la Casedieu, près de Marciac, qui contrôlait déjà, au XIe siècle, la route d’Arles du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui traverse toujours Sauveterre…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Sarrouilles (Hautes-Pyrénées)

Origine : 1607, origine du mot de Sarrouilles.
Jusqu’à ce moment-là, on ne parlait que patois et on écrivait en patois. Quand Sarrouilles fut incorporé au royaume de France, on envoya de Paris des fonctionnaires pour administrer le pays. Ils ne parlaient pas le patois et écrivaient très mal. Ils intervertissaient les lettres dans les noms de lieux et de villages…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Sarriac Bigorre (Hautes Pyrénées)

Cette agglomération de 1 234 hectares, sise à 217 mètres d’altitude, où s’échelonnent ses quartiers dits :
Village, Gleize-Vieille, Labirade, Montaut, Bernet,
a droit non seulement à une très séculaire histoire remontant à l’occupation romaine,
mais également au très aristocratique patronage de trois fort nobles familles que nous expliquerons après quelques évocations préliminaires et nécessaires…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Sanous (Hautes-Pyrénées)

Le nom de la commune vient du latin Sanus, sana, sanum signifiant la salubrité, il s’agirait d’un nom d’origine pré-romaine.
Sanous est donc un village sain, peut-être par sa situation, dans le vallon traversé par le ruisseau du Lys !
Ce petit village existe au moins depuis la fin du xiiie siècle…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Saint Sever de Rustan (Hautes-Pyrénées)

Le site est peuplé dès le Néolithique.
À l’époque gallo-romaine, le domaine s’appelait Albiciacum (du nom d’un romain nommé Albius).
Severus (Saint Sever) († vers 502), grand propriétaire issu de famille noble, prêtre d’une paroisse de Bigorre dont Grégoire de Tours louait le soin porté à faire l’aumône et la charité, est sanctifié…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Lanne (Hautes-Pyrénées)

Selon le paléographe Jean Larcher, la branche des De Saint-Lanne, vivant vers 1500, aurait eu les armoiries unissant le souvenir des Abbés Lays (militaires chargés de la défense de notre frontière contre les Mahométans d’Espagne) et le lion d’or choisi par Noble Raymond Bernard de Saint-Lanne, décédé en 1501…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Rabastens de Bigorre (Hautes-Pyrénées)

La bastide de Rabastens est fondée par le sénéchal Guillaume de Rabastens le 13 février 1306. L’église gothique construite dans les décennies suivantes, est un des rares éléments architecturaux de l’époque qui soit encore visible à Rabastens.
En juillet 1570, Blaise de Montluc, lieutenant du roi, fait le siège de Rabastens alors occupé par les protestants de la reine de Navarre…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Pouyastruc (Hautes-Pyrénées)

Bien qu’aucune découverte archéologique ne l’atteste, le site était sans doute occupé dès le Paléolithique , puisque des vestiges préhistoriques ont été collectés dans les communes avoisinantes et tout le long de l’Arros ( à Castelvielh, à Marseilhan, à Souyeaux, Lansac et Laslades entre autres ) …

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Ozon (Hautes-Pyrénées)

Le tumulus constitue un témoignage de l’époque protohistorique.
L’implantation, en 1955, de l’abbaye des bénédictines fait suite à celle de l’abbaye Notre-Dame de Tournay en 1952.

(source wikipedia)

Histoire d’Ossun (Hautes-Pyrénées)

Ossun se trouve au cœur de la grande nécropole préhistorique s’étendant de Dax à Lannemezan. On a pu compter 27 tumulus sur le territoire du bourg, ils sont répartis en neuf groupes et leur diamètre varie entre 6 et 20 m. La plupart de ces tumulus ont malheureusement été détruits par les bulldozers lors de la mise en valeur des landes en 1964…

(source wikipedia… lire la suite)