(pas de titre)

65 – Hautes-Pyrénées

Histoire et patrimoine de Visker (Hautes-Pyrénées)

Une des curiosités de Visker est tout simplement le k de son nom.En effet la lette k n’existe pas en Gascon, et elle n’a été que très rarement utilisée pour franciser les noms de lieux. Cette originalité mérite quelques explications. Rappelons au préalable qu’en Gascon comme en Espagnol le  »v » se lit  »b » et Visker se prononce alors  »Bisker »…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Villenave près Marsac (Hautes-Pyrénées)

Les Romains ont aménagé et maîtrisé ce bel espace au bord de l’Adour. Ils y ont laissé des amphores et des tessons antiques mais aussi le toponyme Marsac ou « Marcius » nom d’homme latin. La simplicité du nom gascon « le village nouveau » prouve sa fondation au moyen âge, attesté dès le XIIème siècle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Villenave près Béarn (Hautes-Pyrénées)

La présence humaine dans la commune est attestée dès le Néolithique, ou âge de la pierre polie, aux temps préhistoriques.
Les Hautes-Pyrénées partagent, avec quelques départements, la particularité de posséder des communes dont le territoire administratif est séparé du territoire départemental et se trouvent complètement incluses dans le département voisin, c’est le cas de la commune de Villenave-près-Béarn…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Villembits (Hautes-Pyrénées)

On retrouve la trace du village en 1285 puis en 1429 avec l’évocation d’une baylie. En 1600, le village aurait été la propriété du seigneur Jourdain de Villembits. On trouve un « Augierius de Villembito » seigneur du lieu en 1482 dont la sœur, Marie de Villembit, a épousé Pierre d’Antin, fils de Bertrand d’Antin…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Vidouze (Hautes-Pyrénées)

Jeanne d’Albret, fille unique d’Henri d’Albret, est confirmée dans sa possession de Vidouze et d’autres héritages de la maison de Foix-Lautrec par une transaction de 1558. Son fils devient roi de France sous le nom d’Henri IV, et, contrairement à la tradition, il refuse d’intégrer ses domaines personnels au royaume de France. Lourdement endetté par dix années de guerre d’accession au trône, il vend des parties de son domaine pour rembourser ses débiteurs…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vic en Bigorre (Hautes-Pyrénées)

Pages à consulter :

L’Hôtel de Journet
Le Cloitre des Minimes
Le Canal du centre ville
La Halle communale
Le Lavoir
La Mairie
L’Orgue de l’Eglise Saint-Martin…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Trie sur Baïse (Hautes-Pyrénées)

Trie-sur-Baïse est une de ces villes nouvelles appelées « bastide » qui ont été fondées au XIIIe siècle et XIVe siècle dans le Sud-Ouest de la France dans un contexte d’essor démographique et d’affirmation du pouvoir royal. Le contrat de paréage, acte de fondation de la ville, est signé en 1323, entre, Jean de Trie, représentant du roi, le seigneur de Duffort Bernard de Manas, le seigneur de Puydarrieux Géraud d’Esparros et un représentant de l’abbaye de l’Escaladieu, l’abbé Roger de Mauléon…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Tournay (Hautes-Pyrénées)

L’histoire de Tournay ne commence pas sur la place principale du village, mais sur le quartier du Renso. C’est la que nous trouvons « l’ancêtre » de la bastide. Renso (Prononcé « Rensou » en bigourdan) avait été érigé en Baronnie dont le souverain était Bohémond d’Astarac et pour qui on construisit « Le château de Renso »…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Tostat (Hautes-Pyrénées)

Les cahiers de doléances de 1789 (lire)

Les monographies des instituteurs de la fin du XIXe siècle (en savoir +)

Monographie de Tostat manuscrite (lire)

Monographie de Tostat transcrite (lire)…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Tarbes (Hautes-Pyrénées)

La Ville est nommée pour la première fois au Ve siècle comme Civitas Tarba Ubi Castrum Bigorra. C’était une cité importante de la Novempopularie. Grégoire de Tours au VIe siècle la nomme Talvam Vicum. Au Moyen-Âge, elle fut appelée Tarbe (1214). A la fin du XIIe siècle, le comte de Bigorre s’installe dans son château-fort de Tarbes, entraînant à sa suite la cour de Justice…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)