(pas de titre)

65 – Hautes-Pyrénées

Histoire et patrimoine de Laran (Hautes-Pyrénées)

Pages à consulter sur le site passion-bigorrehp.org :

1. La localisation de la commune de Laran.
2. Le blason de la commune de Laran.
3. Des informations sur la commune de Laran.
4. La mairie de la commune de Laran.
5. L’église de la commune de Laran.
6. Le monument aux morts de la commune de Laran.
7. Les patronymes étudiés sur la commune de Laran.
8. Les avis de naissance mariage et décès sur la commune de Laran.
9. L’endettement de la commune de Laran.

(image du site)

Histoire de Lansac (Hautes-Pyrénées)

Viendrait du mot « lancer » car les maisons étaient réparties (lancées) en périphérie de l’église.
Il existe une motte féodale sur le territoire de la commune (100 m à l’ouest de l’église).
Un silex trouvé sur le territoire est déposé au musée du château fort de Lourdes…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Laméac (Hautes-Pyrénées)

Explication du blason de Laméac
« D’argent à l’alambic de sable,
au chef de sinople
chargé de trois escargots contournés d’or. »
L’alambic : (Non ! les habitants de laméac ne sont pas des ivrognes…)
Ce n’est pas un blason seigneurial mais un blason corporatif créé en 1890
En 1886 un texte dit que LAMEAC a eu comme célébrité le nommé Montégut Jean Pierre né en 1776 mort en 1858 qui durant 60 ans a été le meilleur distillateur d’eau de vie de l’Armagnac et de la Bigorre et Languedoc…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Laloubère (Hautes-Pyrénées)

Aucun habitat aquitano-romain n’a jusqu’ici été trouvé sur le territoire de la commune de Laloubère. Il n’y a pas de toponymes d’origine romaine. Contrairement à une idée répandue, les archives prouvent que le village ne s’est jamais appelé Laloupbatère. Elles font mention de « La Lobeyra » à la fin du XIIe siècle, « La Lobere » en 1285,« Lalobera » en 1313 et 1429…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Lafitole (Hautes-Pyrénées)

Lafitole est une francisation de l’occitan gascon La Hitòla, diminutif de « hita » borne, limite de propriété, issu du latin « ficta ».

Le sobriquet des habitants de Lafitole est en occitan gascon « Eths tomassaires », les planteurs de tomates, qui se sont développés au début du xxe siècle à la suite du phylloxéra qui éradiqua les vignes qu’il y avait dans la commune..

(source wikipedia… lire la suite).

Histoire et patrimoine d’Ardengost (Hautes-Pyrénées)

On dit que le village d ‘Ardengost se fait apercevoir 11 fois depuis la route avant d’y acceder.C’est un petit village perché très ensoleillé où son église récemment restaurée et son presbytère font partie de sa richesse. Nous pouvons y voir de belles maisons du 17/18° siècles, la ferme Bourié et la ferme Jeannou…

(image et extrait du site vallees-aure-louron.fr… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Labatut-Rivière (Hautes-Pyrénées)

L’Adour, fougueux torrent pyrénéen puisant source au-dessus de Campan, prend très vite la sage décision de se prélasser et de calmer son cours. Au fil des millénaires, le sillon et la plaine alluviale seront son œuvre.

Le Val d’Adour est né…
(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Juillan (Hautes-Pyrénées)

Une hache préhistorique en pierre polie (minutieusement étudiée par R. COQUEREL), quelques pierres gravées, des sarcophages mérovingiens retrouvés, attestent bien d’une présence humaine précoce sur le site de la commune. Mais de ce passé ancien rien ne subsiste dans le patrimoine bâti actuel proprement dit. Hormis peut-être le nom de Juillan lui-même qui fait clairement référence à l’occupation romaine : JULIUS fut sans doute le nom de famille d’un notable qui avait établi ce que les Romains appelaient une «villa»…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Ibos (Hautes-Pyrénées)

Il est une tradition qui fait dériver Ibos de deux mots latins, I, bos (va, bœuf) et encore n’est-on pas tout à fait d’accord sur le fait qui donna naissance à la tradition. Voici celui qui est adopté le plus communément : Jules César, dit-on, aurait donné ce nom de localité en l’entendant prononcer en leur langage par des bouviers qui cultivaient la plaine : « Ha, boéu » (va, boeuf) d’où Ibos…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Houeydets (Hautes-Pyrénées)

Autrefois les communes de Castelbajac (marquisat de Castelbajac en 1352) et de Houeydets (devenue commune autonome en 1865) étaient soudées au sein de la commune de Chatillon-en-Bigorre.
Houeydets fut créée par démembrement de la commune de Castelbajac en 1865…

(source wikipedia… lire la suite)