(pas de titre)

28 – Eure-et-Loir

Histoire et patrimoine de Trizay (Eure-et-Loir)

Dès son origine, la petite église romane de Trizay, dépendant de la Châtellenie de Nogent le Rotrou, est dédiée à Saint Martin dont la fête est célébrée le dimanche le plus rapproché du 11 novembre.
Elle est une paroisse de l’archidiaconé de Chartres et du doyenné de Nogent. Jusqu’en 1790, l’archidiaconé de Chartres nomme directement les curés de Trizay …

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

 

Histoire et patrimoine de Thiron-Gardais (Eure-et-Loir)

Bernard, fondateur de Tiron est avec son ami Robert d’Arbriselles (ermite, fondateur de l’Abbaye de Fontevrault), les fondateurs de l’Ordre de Cîteaux (Robert de Molesmes et son successeur Etienne Harding) et Saint Bruno (fondateur de l’Ordre des Chartreux), l’un des principaux animateurs de ce mouvement qui est un des moments forts de l’histoire de la civilisation occidentale…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Souancé au Perche (Eure-et-Loir)

Louis XIV acquit en 1674 les terres du château de Maintenon et les érigea en marquisat pour les offrir à Françoise d’Aubigné qui devint marquise de Maintenon.

Madame de Maintenon était passionnée par l’éducation. Catherine Travers du Pérou née en 1666 à Péraut, de la paroisse de Souancé, l’accompagna pendant 35 ans pour répondre à cette vocation…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Victor de Buthon (Eure-et-Loir)

D’origine romane, doublée au XVIème siècle par la construction de cinq bas-côtés, l’église Saint Victor Saint Gilles est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Sa sacristie et son clocher datent de la fin du XIXème siècle….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Maurice Saint-Germain (Eure-et-Loir)

Les paroisses de Saint-Maurice et de Saint-Germain sont citées dès 1260 sous les noms de « Sanctus Mauricius de Galloto » et « Sanctus Germanus de Profunda Valle ». Cette dernière est progressivement rempla-cée par Saint-Germain « de l’Espine » puis « de l’Epinay » à partir du 15e siècle. L’attribut de la première paroisse « Gâloup » pourrait se référer à des prés marécageux, du germanique « watar lauth », celui de « Profondval » ou de l »‘Epinay » est dû à l’environnement proche du bourg….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Bomer (Eure-et-Loir)

On trouve sur la commune quelques vestiges de villas gallo-romaines, situées près d’une ancienne voie romaine qui reliait La Ferté Bernard à Authon en passant par Corme et Saint-Bomer.

Au IIIe siècle, invasion des Barbares qui chassent les habitants…

(image et extrait du site cc-perche.fr… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Nogent le Rotrou (Eure-et-Loir)

Dominant la vallée de l’Huisne, un ancien fort du Xe siècle fait place au XIe siècle au puissant donjon rectangulaire bordé d’un profond fossé d’où s’élève une enceinte circulaire, renforcée par sept tours rondes dont deux gardent l’entrée. Le château est investi lors de la guerre de Cent Ans et en 1428 le donjon est incendié par l’Anglais Salisbury…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Moulhard (Eure-et-Loir)

Moulhard est traversée par l’ancienne voie romaine qui allait de Chartres au Mans, très passagère jusqu’au XVIIIe siècle et appelée chemin de César ou chemin Henri IV.
On trouve la plus ancienne trace de Moulhard vers l’an 810 : la paroisse était nommée Villa Molevardi. Il s’agissait alors d’une grande exploitation agricole….

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Montigny le Chartif (Eure-et-Loir)

Placée dans un des jolies sites des confins du PERCHE, l’église de Montigny Le Chartif s’élève, non sans élégance, au sommet d’un coteau au-dessus de la gracieuse rivière  » la Thironne « .-
Elle fut construite au XII ème siècle. Elle garde de cette époque les 14 fenêtres, petites et étroites à plein cintre de la nef et surtout la porte aujourd’hui murée du coté du midi, et dont l’archivote formée de claveaux disposée en cercles est garnie de billettes bien conservées…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Miermaigne (Eure-et-Loir)

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, en 1648, disette à Miermaigne. En 1709 le blé gèle. En 1749 on note la présence d’un instituteur à Miermaigne.

Le comté de Miermaigne est donné par lettres patentes du roi Louis XVI le 2 septembre 1775 en faveur du marquis Gueau de Reverseaux. Un poteau du droit de haute justice du comté, sur lequel s’établit les affichages, est planté au bourg. Premier et dernier comte de Miermaigne, celui-ci est jugé et exécuté sous le gouvernement révolutionnaire le 22 février 1794…

(source wikipedia… lire la suite)