(pas de titre)

28 – Eure-et-Loir

Histoire et patrimoine de Châteauneuf en Thymerais (Eure-et-Loir)

Châteauneuf-en-Thymerais dont l’origine remonte à 1059 est devenu la capitale du Thimerais après la destruction en 1058 du château de Thimert par les troupes de Henri 1er.

Des fortifications et enceintes de cette ancienne place fortifiée il ne reste que quelques vestiges de fossés, de la porte de Verneuil et la butte féodale. Les derniers fossés ont été comblés en 1962 pour laisser place à la sente de la Petite Friche…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Bû (Eure-et-Loir)

Beu, le nom ancien de Bû semble venir de l’abréviation des désignations latines Beucum ou Beutum sous lesquelles notre village est cité au Moyen Age.
Bû, il y a 100 000 ans… Alors vivaient sur le territoire de notre commune des hommes qui ne connaissaient pas l’écriture, qui ne nous ont laissé aucun dessin, faute de grotte peut-être, mais qui ont taillé dans le silex de notre région leurs outils et leurs armes…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Brezolles (Eure-et-Loir)

Le cas de Brezolles correspond à un schéma classique du début du XIè siècle. Des particularités locales sont ici rappelées pour comprendre la naissance de notre village. D’abord le choix du site proche de la rivière et près d’un carrefour de deux voies romaines, puis la proximité de l’ennemi normand avec la nécessité de se protéger. La féodalité a joué ici un rôle typique avec un pouvoir seigneurial local tout puissant relayé par l’influence des moines…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Bréchamps (Eure-et-Loir)

L’étymologie qui veut que Bréchamps signifie « le champ de la forêt » se justifie encore de nos jours par la proximité immédiate des bois de Ruffin, du Mesnil et de Mormoulins qui cernent le village.
Serré autour de son église au profil si particulier, Bréchamps est un véritable lieu de vie. Les Bréchamptais forment une communauté qui, fière de son identité et du poids de son histoire, a acquis, au fil des ans, le privilège de connaître la véritable sérénité…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Boutigny-Prouais (Eure-et-Loir)

Les noms de Boutigny (Botinium) et de Prouais (Proeis) apparaissent au 11e siècle dans les archives d’Eure et Loir. Cependant, les outils préhistoriques découverts sur les bords de l’Opton et à La Musse attestent que le territoire était occupé par des hommes depuis fort longtemps…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Boncourt (Eure-et-Loir)

Boncourt tiré du bas latin « Boscus-cortis », signifie « domaine du bois ». D’abord donc appelé « Boscus-cortis », nous sommes ensuite passés à « Bôs’court », puis, à l’appellation d’aujourd’hui : Boncourt.
La Pierre d’Oulins
Deux sites ont été exploités: un à « l’Empereur », lieu dit de la commune d’Oulins, l’autre à « La Garenne d’Oulins », lieu dit de la commune de Boncourt, ce qui explique la dénomination de la « carrière de Boncourt » où l’exploitation s’est arrêtée dans les années 50…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Boissy lès Perche (Eure-et-Loir)

Un des monuments les plus anciens du village se nomme La Pierre Bise. À son existence paraissent attachées diverses légendes et culte issus du paganisme qui incitèrent les évangélisateurs à abattre cette pierre aujourd’hui à terre et brisée en deux. Jusqu’au siècle dernier pourtant elle était considérée comme une pierre « qui chante », plus exactement qui tinte la nuit ou par temps de brouillard…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Boissy en Drouais (Eure-et-Loir)

Vers l’an 800, le manse seigneurial de Boissy comprenait de grandes cultures et deux petites fermes formant 192 bonniers (environ 128 ares et 33 centiares) de terres labourables dans lesquelles on pouvait semer 148 muids de froment ; 82 arpents de prés rapportant 100 voitures de foin ; un bois de cinq lieues de circonférence où 200 porcs pouvaient être engraissés et une autre parcelle forestière dans le Perche pouvant permettre l’alimentation de 800 porcs. On y comptait 16 vieux moulins et un nouveau bâti par Irminon abbé de Saint-Germain-des-Prés…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Berchères sur Vesgre (Eure-et-Loir)

Les premiers écrits retrouvés sur Berchères remontent au XIIème siècle. A l’époque, deux domaines composaient la commune, dont les limites étaient différentes de celles d’aujourd’hui :
Amaury III, seigneur de Montfort et comte d’Evreux (1137), ainsi que les barons qui lui succédèrent, régnèrent sur le domaine jusqu’à la Révolution. Le premier château a été construit entre le XIVème et le XVème siècle, par la famille de Simon de Richebourg…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Ardelles (Eure-et-Loir)

Selon Daniel Delattre, le village d’Ardelles se serait appelé Ardelloe.
En 1223, le seigneur d’Ardelles, Manerius, aurait accordé les dîmes du village, autrement-dit le fruit d’un impôt, aux religieuses de Belhomert. Les cartes IGN mentionnent d’ailleurs encore un terrain au sud-est du bourg nommé ‘la dîmerie’.
Le bourg Aubert, aurait eu un seigneur, Albert Ribaut, cité dès 1059…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)