(pas de titre)

31 – Haute-Garonne

Histoire et patrimoine de Saint Bertrand de Comminges (Haute-Garonne)

Saint-Bertrand-de-Comminges ou 2000 ans d’une histoire tumultueuse successivement écrite par les Convènes et les Romains, puis par les Wisigoths et les Francs… De la grande cité de l’empire romain d’occident et de l’évêché rayonnant du Moyen Age subsistent un remarquable patrimoine archéologique et architectural et quantités de mystères ! Au pied de l’imposante cathédrale à l’allure de château fort se déploient les ruines du forum, du théâtre antique et de l’église paléochrétienne…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Béat (Haute-Garonne)

Depuis la nuit des temps, l’homme occupe la Haute Vallée de la Garonne. On l’appela le peule des garunni. A l’époque de l’âge de fer, il laissa le témoignage de cultes mystérieux sur le site de Géry.

Plus tard, la vallée fut occupée par les romains à l’époque de Pompée, en 75 avant Jésus-christ.

Ces populations autochtones furent décrites par Jules César comme très endurantes, attachées à leur pays, tenaces dans leurs vieux usages et leurs croyances antiques..

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Régades (Haute-Garonne)

Au Moyen Âge, dans le comté de Comminges, Régades fait partie de la baronnie d’Encausse. Des ruines de l’ancien château féodal, qui aurait été détruit pendant les guerres de Religion, sont encore visibles sur la colline dite du Plech.

Un premier village existe à l’est du village actuel jusqu’au XVII’ siècle, lorsqu’une épidémie de peste décide les habitants de déménager…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Puymaurin (Haute-Garonne)

Des historiens veulent que Puymaurin soit une bastide fondée au XIIe ou XIIIe siècle par un seigneur du nom de Maurin, nom très répandu à cette époque.

La ville se développe sur une éminence, elle est bien percée, les rues sont larges et assez régulières, aboutissant à des portes. Au centre se trouve la place avec une halle en brique qui a remplacé l’ancienne construite en bois de chêne (achevée vraisemblablement en 1894 comme l’indique la plaque sur l’entrée de la mairie)…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Portet de Luchon (Haute-Garonne)

Les cromlechs du Boila, sépultures Celtes de l’âge du fer, témoignent d’une présence humaine ancienne.

Ces alignements, généralement de forme circulaire, qui abritent en leur centre une caissette de schiste avec une urne contenant : cendres, ossements, colliers ou bagues de bronze ayant appartenus au défunt, sont encore visibles de nos jours…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

La baronnie d’Aspet (Haute-Garonne)

La Baronnie d’Aspet qui comprenait 17 localités fut, au Moyen-Age, la seigneurie la plus étendue de la région après le Comté de Comminges.

Autrefois, la ville d’Aspet était entourée de murailles. Des anciennes fortifications, il reste le donjon, aujourd’hui devenu clocher de l’église paroissiale qui abrite un magnifique carillon de 16 cloches constitué au milieu du 19 ème siècle. La chapelle Miègecoste domine la commune d’Aspet et abrite une Vierge Noire du 17 ème siècle…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Pointis-Inard (Haute-Garonne)

Habitée depuis la préhistoire, la région regorge de vestiges préhistoriques et moyenâgeux .Ces empreintes  sont laissées par de multiples invasions Ibères, Celtes, Arabes (découverte de multiples outillages).

Peut-être que l’origine du nom du village  Pointis-Inard vient de l’emplacement d’un habitat ancien de plus de mille an à l’endroit où le Ger et la Garonne se rejoignent à « la Pointe », Inard peuplade qui occupait les lieux ?…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Péguilhan (Haute-Garonne)

Des vestiges romains attestent un habitat de cette époque hypothétiquement du début de l’ère chrétienne. Le village de Péguilhan fut au Moyen Âge la première baronnie de Comminges. Cette illustre famille se distingua au cours des croisades. Ses racines remontent au IXe ou Xe siècle. La famille de Comminges-Péguilhan est une des cinq grandes familles françaises qui pourraient prétendre au trône de France, si leur filiation ne comportait pas de manques…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Oô (Haute-Garonne)

Église romane St-Jacques (XII° siècle) d’un style très pur.
On ne peut plus voir, à l’entrée du cimetière, les 2 ormeaux, arbres de Sully, plantés dans les années 1600 (ces arbres sans vie ont été abattus pour des raisons de sécurité).
Tour à signaux du VIII° siècle (le Castet) dite à tort sarrasine, car elle peut être romaine voire celtique. Elle surveillait autrefois la vallée d’Oô et celle du bas Larboust, établissant par les feux allumés au sommet, en cas de danger la liaison avec celle de Gouaux et celle de St-Blancat…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Montréjeau (Haute-Garonne)

Au début du XIIIème siècle, le territoire est vierge de tout habitat et prolonge les landes du plateau de
Lannemezan. La bastide de Montréjeau (Montréal-de-Rivière) fut fondée en 1272 à la suite d’un traité
de paréage entre Eustache de Beaumarchais, sénéchal du Roi de France Philippe III le hardi, et le
seigneur terrien Arnaud d’Espagne-Montespan, vicomte de Couserans qui possédait des friches à cet
emplacement…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)