(pas de titre)

90 – Territoire de Belfort

Histoire et patrimoine de Petite Fontaine (Terr. de Belfort)

Le nom du village est cité pour la première fois en 1388. A cette époque il était vraisemblablement déjà rattaché à la paroisse d’Angeot et faisait partie de la seigneurie de Rougemont.
Après la guerre de 1871 et l’application du Traité de Francfort, Petitefontaine fut détaché du canton de Masevaux avec les autres communes « francophones » : Rougemont, Leval et Romagny. En 1803, le village comptait 201 habitants et 174 en 1999…

(image et extrait du site de la CC Vosges du Sud… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Leval (Terr. de Belfort)

Leval, ou le Val-sous-Rougemont, comme l’on nommait la communauté dans les temps anciens, dépend de la seigneurie de Rougemont. La commune appartient, depuis 1871, au canton de Rougemont-le-Château.
D’abord dépendant de la paroisse d’Angeot, Leval a été rattachée, au moins en partie et dès sa création, à la paroisse des saints apôtres Pierre et Paul de Rougemont. Leval, Romagny et Rougemont partageant encore aujourd’hui église, cimetière, monuments aux morts, cérémonies patriotiques et fêtes religieuses et traditionnelles…
(image et extrait du site de la CC Vosges du Sud… lire la suite)

Histoire d’Urcerey (Terr. de Belfort)

En 1347, le village, qui faisait partie de la mairie du Bas-Rosemont, passa avec la seigneurie du Rosemont dans la dépendance de la maison d’Autriche jusqu’en décembre 1659, lorsque Louis XIV fit don du comté de Belfort au cardinal de Mazarin.
Urcerey dépend de la paroisse de Bavilliers.

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Chaux (Territoire de Belfort)

Et si nous partions ensemble, faire une petite ballade dans notre village, afin de rechercher quelques traces sur des constructions insolites qui ont marqué le patrimoine de notre commune. Dommage, qu’au fil du temps, elles aient entièrement disparu de notre paysage. Rares sont les vestiges qui nous sont laissés pour nous aider à définir leurs lieux d’implantation…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Delle (Terr. de Belfort)

Delle existait déjà à l’époque gallo-romaine sous la forme d’une villa installée aux Ier et IIe siècles sur la rive droite de l’Allaine, le long de la grande voie impériale Besançon-Kembs, puis, au moins dès le VIe siècle, un bourg se forma sur l’autre rive. En 736, le comte d’Alsace, propriétaire des lieux, le donna à l’abbaye bénédictine de Murbach qui le conserva jusqu’en 1231…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Lamadeleine Val des Anges (Terr de Belfort)

Un site historique : les 33 habitants de la commune de Lamadeleine-Val-des-Anges sont très attachés à leur chapelle, qui témoigne de l’origine de l’occupation humaine de l’étroite vallée. Les textes d’archives mentionnent en effet, la présence d’une chapelle dès le XIème siècle et un couvent de femmes existant en 1350. La guerre de 30 ans a probablement été à l’origine de la destruction de l’ensemble des bâtiments…

(image et extrait du site officiel de la CC Vosges du Sud… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Recouvrance (Terr de Belfort)

An 662, création du Duché d’Alsace, Grosne devait être compris dans le domaine de Delle.

An 728, Le comte Eberhard donne le domaine à l’abbaye de Murbach. Dans cette période la première église de Grosne fût sans doute construite. Grosne était alors l’agglomération la plus importante, on adjoignit à sa mairie et à sa paroisse tous les hameaux du voisinage, à 5 km à la ronde.

C’est sans doute dans cette période que « naquit » Recouvrance !..

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Lagrange (Terr de Belfort)

Le village, situé sur un embranchement de la voie romaine partant de Lacollonge et se dirigeant vers Angeot, semble plus ancien que 1322, date à laquelle il est mentionné pour la première fois. Il est ensuite rattaché à la commune de Bethonvilliers et à la paroisse d’Angeot jusqu’en 1741…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Courcelles (Terr. de Belfort)

Le toponyme Courcelles est assez commun puisqu’on dénombre 39 communes portant ce nom en France métropolitaine, principalement dans la moitié Nord. Au Moyen Âge, le village est désigné sous le nom villa Corcellis. Son histoire est liée à celle de Florimont chef-lieu d’une seigneurie importante et distant de moins de deux kilomètres mais la première mention du nom du village se trouve dans la charte de fondation du prieuré de Froidefontaine…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Bourg sous Châtelet (Terr. de Belfort) site personnel

On a vu par ailleurs qu’à quelques kilomètres au nord de Bourg passait la voie romaine Langres-Strasbourg. Le chemin Mandeure-Belfort-Rougemont traversait vraisemblablement le village actuel de Saint-Germain.

A l’époque mérovingienne des points de peuplement existaient en de nombreux endroits de la Trouée de Belfort dont les plus proches de Bourg étaient situés sur les communes de Saint-Germain et d’Etueffont-Haut…

(image et extrait du site… lire la suite)