(pas de titre)

64 – Pyrénées-Atlantiques

Histoire et patrimoine d’Asson (Pyrénées-Atlantiques)

Les étapes de l’évolution de l’humanité ne peuvent pas toujours être définies par des dates précises.
Cela est particulièrement vrai pour Asson qui pourtant se nourrit à la fois d’une histoire très ancienne et très riche, pas forcément consignée dans des textes. Il sera donc souvent question de périodes…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Assat (Pyrénées Atlantiques)

Non loin du château de Durfort, un ancien gué permettait aux troupeaux en transhumance venant de la vallée d’Ossau de rejoindre les landes du Pont-Long (au nord de Pau).

Il semble que vers 1280, une bastide est créée par Gaston VII Moncade. En 1391, elle est mentionnée comme la plus ancienne du Béarn. Elle est peu peuplée, de sorte que cette année-là Gaston Fébus en confirme les droits, mais la rattache au village voisin et plus ancien d’Assat qui, après diverses péripéties, finit par en racheter les terres en 1606….

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Arzacq-Arraziguet (Pyrénées Atlantiques)

ARZACQ a connu un peuplement très ancien qu’attestent voie protohistorique (Chemin de La Poutge), buttes, oppida et tumuli.
Une présence gallo-romaine lui a donné son nom : ARZACQ ou « le domaine d’ARSIUS ».
La féodalité a été à l’origine de la première agglomération groupée autour d’une motte que surmontait un château en bois…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Artix (Pyrénées-Atlantiques)

En 1385 , Artix était un petit village comptant seulement 10 feux groupés autour de son église. En 1880 Cette ancienne église fut démolie. La nouvelle fut inaugurée en 1899. C’était surtout un village agricole, dominé au nord par les crêtes du Castérot, qui fut d’ailleurs le premier et le principal axe routier.

Au 15ème siècle, Artix formait avec Serres Sainte Marie une baronnie.
Au début du 16ème siècle, chacun des deux villages devient autonome…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Artiguelouve (Pyrénées-Atlantiques)

Le village est doté d’un riche passé en raison de sa situation sur la voie de passage entre Lescar (Beneharnum) et Illura (Oloron) et d’un site défensif qui pouvait servir de refuge…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Artigueloutan (Pyrénées Atlantiques)

1900 – Le tramway à Pau et à Artigueloutan
Tramway hippomobile
Une première concession est attribuée à M. Sancéry pour un réseau de tramways à chevaux en 18941. En 1900, la traction animale disparait, une nouvelle société ayant obtenu une concession pour un tramway électrique…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Asasp-Arros (Pyrénées-Atlantiques)

Asasp aurait pu être l’Ad Asperias citée par les Romains.
Le village a la particularité d’être à cheval sur les 2 terrasses alluvionnaires successives du gave d’Aspe qui ronge la plaine depuis des millions d’années.
Quant à Arros, le village surplombe dangereusement le gave d’Aspe et ses tentations érosives de plus en plus prononcées…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire d’Anoye (Pyrénées Atlantiques)

Brigitte Jobbé-Duval26 indique que le village, halte sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, est identifié depuis le XIe siècle. Il existait d’ailleurs à Anoye un hôpital tenu par les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem sous la responsabilité du commandeur de Caubin.

En 1385, lors du recensement demandé par Gaston Fébus, le village d’Anoye comptait 45 feux et dépendait du bailliage de Lembeye…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Aast (Pyrénées Atlantiques)

Ce petit village, situé sur le plateau de Ger, formait une paroisse d’une quinzaine de maisons éparses. Le nom du village, mentionné au XV° siècle sous la forme de « Hast » qui signifie « lance », rappellerait, selon certains, quelques anciens combats qui se serait déroulé sur les lieux.
Il y avait une abbaye laïque qui fût supprimée en 1791. La seigneurie d’AAST fût possession de la famille De Day de 1674 à la Révolution…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Viodos-Abense de Bas (Pyrénées Atlantiques)

Jacques de Béla, chroniqueur du XVIIe siècle, indique que « c’est au village de Viodos que de tout jamais en ça les habitants de Soule ont mis et tiennent les escrits de leurs privilèges, qui y sont serrés en l’église, dans un endroit de la muraille à ce destiné et qui se ferme à sept clefs, qui sont gardées par les sept dégans du païs, chascun en ayant une ». ..

(source wikipedia… lire la suite)