(pas de titre)

82 – Tarn-et-Garonne

Histoire et patrimoine de Réalville (Tarn-et-Garonne)

Réalville est une bastide royale assise sur les flancs des derniers côteaux du Quercy, à la limite des alluvions quaternaires qui ont comblé la mer de Gascogne.
A cheval sur la grande route nationale et la voie ferrée qui relie Toulouse à Paris, elle domine la plaine fertile où la Garonne reçoit ses affluents…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Puylaroque (Tarn-et-Garonne)

Puylaroque « Pella Roca » est un ancien village fortifié dont l’histoire reste mal connue. En 940, le testament d’un religieux cite Puylaroque.
C’est après la prise et la destruction en 1209 de Puylaroque par les croisés que le village se construit et se développe. Entre 1360 et 1369 le Quercy est  aux anglais. En 1483 la peste est au village…
(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Puylagarde (Tarn et Garonne)

Dans l’antiquité et au début du Moyen-Âge, LUGAN fut un centre de vie important alors que PUYLAGARDE n’existait pas. Un regroupement de maisons autour du château s’effectua à la fin du 12e siècle et donna naissance au bourg de PUYLAGARDE. Dans le village, remparts, puits et pierres en témoignent…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Puycornet (Tarn et Garonne)

Puycornet tire son nom de l’emplacement du château situé au nord-est de la commune. En effet, celui-ci a été édifié sur un éperon rocheux, le « pech de pierre » qui est le sens des formes anciennes Podium Cornetum (1271) et Puechcornet ( 1210).

La première partie « Puy » est la forme francisée issue du latin « podium » qui signifie « colline » et dont la forme occitane est « pèg ». ( En Occitan, Puycornet se dit Pèg-Cornet, prononcé localement [Pèkurnét]. )…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Pompignan (Tarn et Garonne)

Pompignan, tel que nous le connaissons aujourd’hui, les maisons alignées le long de la route, est un village relativement récent. Il a pour origine un relais de malle-poste sur la route de Toulouse à Bordeaux, car au XVIIIème siècle, ce n’était encore qu’un groupe de masures blotties au pied du château…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Piquecos (Tarn et Garonne)

En 1463, le roi Louis XI réside au château de Piquecos et participe à des grandes chasses. En 1542, François Ier s’installe à son retour de Perpignan pendant une quinzaine de jours. Le futur roi de France, Henri de Navarre (futur Henri IV) passe une nuit au château de Piquecos…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Parisot (Tarn-et-Garonne)

En 1157, le village était composé de deux parties distinctes. Intra-muros, vous aviez « Le Castel » appelé plus tard le Fort et la partie extérieure des murs d’enceinte était appelé « le faubourg », dit paroisse du Tour.

JEAN PARISOT-DE-LA-VALETTE
Né en 1494 au château de Labro, Jean Parisot-de-Lavalette était issu d’une famille illustre…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Orgueil (Tarn-et-Garonne)

Le village d’Orgueil existait dès le IXe siècle. Orgueil était alors une paroisse dépendante de l’Abbaye de Saint Sernin de Toulouse. Vers 1135, la paroisse est donnée aux Hospitaliers de Fronton qui en font une sauveté. En 1211, sous la volonté de Simon de Montfort, le territoire communal appartient au Comté de Toulouse. Lorsque le Roi de France prend possession du Comté de Toulouse, Orgueil devient une Bastide et dispose de charte de coutumes…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Nohic (Tarn-et-Garonne)

Séparée de la commune de Villebrumier par le Tarn, la commune de Nohic dont le nom vient du latin « Novus-Vicus » qui signifie village neuf attesté en l’an 1000 sous la forme Novige, a pour origine des établissements ruraux gallo-romains qui ont laissé de nombreux vestiges tout le long de la vallée…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Nègrepelisse (Tarn-et-Garonne)

Charmante bastide de l’est du Tarn-et-Garonne, Nègrepelisse est née sur la rive gauche de la rivière, au confluent de l’Aveyron et du ruisseau de Longues-Aygues, et à l’ombre du château qui la protégeait. Etablie sur une butte, Nègrepelisse n’est pas le nom d’origine de la ville. Sieurac, puis La Mothe St Pierre dit Nègrepelisse, elle doit son appellation, dit-on, à la forêt tulmonenque…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)