(pas de titre)

23 – Creuse

Histoire de Vidaillat (Creuse)

L’église de Vidaillat était sous le patronage de Saint Pierre et le monastère du Moutier-d’Ahun était propriétaire de l’église de Vidaillat. Une bulle de 1181 du pape Lucius III confirma les religieux du Moutier-d’Ahun dans la propriété de l’église de Saint-Pierre de Vidaillat…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Toulx Sainte-Croix (Creuse)

Une fois arrivé dans le village, première surprise : le clocher est séparé du reste de l’église donnant littéralement l’impression d’une église coupée en deux ! Janine qui est Greeter se fera une joie de vous faire visiter le monument.

Une autre surprise vous attend : le « phare » ! Cette tour se dresse sur les hauteurs de Toulx-Sainte-Croix. ..

(image et extrait du site tourisme-creuse.com… lire la suite)

Histoire de Thauron (Creuse)

Le site de Thauron est habité au moins depuis l’Antiquité. Si les restes de la double enceinte (protohistorique, ou de l’Antiquité tardive ?) ne sont pas datés, une inscription gallo-romaine, possible dédicace au dieu Taranis mais peut-être déjà première mention du toponyme (on peut y lire le terme TARANVIIN), indique une occupation humaine au moins dès cette époque…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Soumans (Creuse)

La mine de Montebras est exploitée depuis l’antiquité pour extraire une grande variété de minerais, entre autres de l’étain. La découverte de l’étamage est attribuée aux Gaulois Bituriges, qui vivaient dans la région.

(source wikipedia)

Histoire et patrimoine de Soubrebost (Creuse)

On trouve pour la première fois le nom de Soubrebost en 1158 sous le vocable de SUPER BOSCO
Ce qui en occitan signifie « au-dessus des bois »
Soubrebost avait un prieuré, on en trouve trace de 1229 à 1314
Sa fête patronale était l’Assomption de la Sainte Vierge…

(extrait du site officiel de la commune… lire la suite)
(image : wikipedia)

Histoire et patrimoine de Sardent (Creuse)

Sur la place de l’église (datant du 12 e siècle) se trouve une balustrade où le nom SARDENT s’affiche en lettres de granits héritées de l’immigration des tailleurs de pierre Italiens ayant fui le régime fasciste.

La place abrite également un monument en bronze érigé en l’honneur du Docteur Vincent surnommé « médecin des pauvres » en raison de son dévouement et de sa générosité…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Le Musée de la mine à Bosmoreau (Creuse)

Les mines de charbon de Bosmoreau : deux siècles d’histoire
Découvert pour la première fois en avril 1765 au village de Lasmais (devenu Chez Lameix), le charbon va bouleverser la vie rurale et tranquille des habitants de ce bourg de 400 âmes. Exploitée de manière artisanale à ses débuts, cette nouvelle ressource connaîtra, après bien des vicissitudes et des évolutions techniques, son apogée quelques années avant la fermeture des mines en 1958…

(image et extrait du site… lire la suite)

Histoire de La Mazière aux Bons Hommes (Creuse)

L’occupation humaine sur la commune remonte à l’Antiquité: en effet, le 1er avril 1777, une sépulture gallo-romaine a été découverte dans une plaine à 150m du bourg. L’enveloppe en granit, formée de deux pierres, renfermait une urne en poterie dans laquelle se trouvaient des débris d’ossements et une lame de poignard en fer. Autour on avait trouvé du charbon, de la cendre et des clous en fer…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Bellegarde en Marche (Creuse)

Bellegarde a conservé, du fait de ses origines et des moments d’histoire vécus, une originalité de caractère par ses maisons et ses rues qui ont conservé longtemps leurs entourages de pavés, gardant les traces des siècles passés.

C’est l’ancienne capitale du Franc-Alleu, pays situé aux confins de la Marche et de l’Auvergne. Le Franc-Alleu devait son nom à l’exemption de toute charge et redevance dont il jouissait. L’alleu est un mode de possession…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine d’Auzances (Creuse)

Situé sur un éperon rocheux, surplombant la courbe d’une vallée couverte de bois, tout proche du confluent du Cher et de la Noisette, le site d’Auzances a accueilli dès l’époque néolithique des vagues successives de peuplements.
Après les Celtes, les Romains investirent le territoire, lui donnant le nom d’Alisancia, (du mot alisier, le sorbier des oiseaux ?) et y bâtirent plusieurs « villaes », sans doute détruites vers les IIIème et IVème siècles par des hordes barbares…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)