(pas de titre)

41 – Loir-et-Cher

Histoire et patrimoine d’Yvoy le Marron (Loir-et-Cher)

Pages à consulter :
– Souvenir, souvenir… retour en 1955
– Restauration du Patrimoine Capraisien
– La Motte à la Dame
– Les deux bossus d’Yvoy
– Mobilier référencé au Monuments Historiques…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vouzon (Loir-et-Cher)

Vouzon fut jusqu’au début du XVIIIe siècle une paroisse structurée autour de deux pôles : l’église à Vouzon, et le hameau à Lamotte. C’est jusqu’à l’arrivée du chemin de fer, une voie de communication importante reliant Orléans à Bourges. On cardait la laine des moutons solognots, en 1716 on y comptait 80 métiers à tisser, on parlait alors de « Manufacture de Vouzon »…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Villeny (Loir-et-Cher)

L’origine du village, remonte au X1éme siècle avec les défrichements opérés par les moines de Marmoutiers. Eglise St Martin, la nef date du 12éme siècle, le cœur du XV1ème, fut brûlée lors des troubles liés à la répression du protestantisme. L’auteur de ce haut fait d’arme, n’était autre que le seigneur de la Motte Bonneville, exaspéré par le son des cloches…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Villeherviers (Loir-et-Cher)

Origine du nom Villeherviers
Parmi le patrimoine de la commune présentant un intérêt historique, il faut parler de l’église Saint Euverte mais aussi de l’origine du nom de la commune.
Un petit rappel pour ceux qui connaissent, une information pour les autres…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vernou en Sologne (Loir-et-Cher)

L’église de Vernou est du style gothique angevin du XIIIe siècle. Elle fut restaurée aux XVe et XVIe siècles avec un chevet plat, un beau portail en tiers point et des modillons sculptés en haut des murs…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Vieilleins (Loir-et-Cher)

Existait-il déjà une église à Veilleins avant la fin du XIème siècle ? Cela est fort probable, mais seules des fouilles archéologiques dans l’église actuelle pourrait résoudre une telle question.

Après les invasions normandes, la prospérité dans cette campagne revient vers le XI ième siècle. La dîme qui est l’impôt à cette époque permet entre autre la reconstruction des églises Jusqu’alors construites en bois les nouveaux édifices sont en pierres…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Thoury (Loir-et-Cher)

L’origine du nom de notre commune est incertaine ; peut-être « Taurius », gentilice d’une famille gallo-romaine formé à partir de Taurus (taureau) ? Au XIIIème siècle, il est fait mention de Toyri en Salloigne, puis Toryaco. Au XIVème siècle, on parle de Toriacum et, au XVème siècle, de Toiry en Saulongne. Le nom de Thoury est définitivement établi depuis 1801…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Thésée (Loir-et-Cher)

On rencontre encore assez souvent, dans notre vallée du CHER, de vastes et confortables demeures construites avec le noble matériau fourni par les carrières de BOURRE qui, mis en oeuvre suivant les traditions des anciens Maîtres Maçons tourangeaux, a gardé sous la patine du temps toute sa jeunesse et sa beauté…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Theillay (Loir et Cher)

Theillay doit vraisemblablement son nom au « teillage », action de broyer du chanvre. Non loin se trouve le lieu-dit « la fosse au chanvre » et le Rouaire, ruisseau dans lequel on « rouissait » le chanvre…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire, patrimoine et personnages de Souvigny en Sologne (Loir-et-Cher)

Eugène LABICHE est né à Paris le 6 mai 1815.
Il se marie le 25 avril 1842 avec une riche héritière de 18 ans, Adèle Hubert, il achète en 1853 le Château de LAUNOY à SOUVIGNY en SOLOGNE, avec 900 hectares de terre. A cette époque cette région était loin d’être à la mode, mais l’année précédente le Prince-Président Louis Napoléon Bonaparte l’avait visitée et s’était rendu dans différents villages, dont SOUVIGNY. Très rapidement il s’intéresse aux questions agricoles et municipales…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)