(pas de titre)

71 – Saône-et-Loire

Histoire de Suin (Saône-et-Loire)

XIe siècle : seule existence sur le tertre d’une paroisse, Sedunus placée sous le vocable de l’assomption.
Époque romaine : La butte de Suin portait un oppidum et un temple dédié à Mercure.
Château fort détruit au cours des guerres de Religion.
Village décimé par la famine en 1709…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire de Sarry (Saône-et-Loire)

La présence humaine sur le territoire communal est attestée depuis au moins l’âge bronze, puisque ont été découverts « au lieu-dit Les Pinauts un atelier de haches et divers objets »..

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Sanvignes les Mines (Saône-et-Loire)

À la préhistoire, au paléolithique et surtout au néolithique, des lieux-dits « La Tagnerette, la Tour Va, la Vigne, les Chaumes » ont été occupés et des outils en silex retrouvés sont conservés au musée du Mont-Saint-Vincent.
A l’époque gallo-romaine, Jules César est passé sur notre territoire et raconte dans  » la Guerre des Gaules », une bataille qui aurait pu avoir lieu au pied de la « Theurée » (colline en celte) entre les Romains et les Hélvètes…
(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Yan (Saône-et-Loire)

Vers 510, le village est connu sous le nom de SAINT OYEND . L’orthographe évolue selon les époques et passe de ST OYEND, à ST OYEN, ST OYAN et par déformation est devenu SAINT YAN .

Durant la Révolution Française , la commune a pris le nom de OYAN LA RECONCE . ce n’est qu’à l’arrivée au pouvoir de Napoléon en novembre 1799 que la commune a repris sa dénomination …

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Saint-Racho (Saône-et-Loire)

L’ancienne communauté était appelée Dun. Elle était bâtie autour de la citadelle de Dun, sur le mont Dun, avant que l’armée de Philippe Auguste ne détruise citadelle et village en 1181. Les ruines en sont encore visibles dans le bois.

Deux statues furent rapportées d’Italie au cours du XXe siècle par l’oncle de Phillibert de Rambuteau, celle d’un lion et celle d’un singe…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Martin du Lac (Saône-et-Loire)

Église Saint-Martin (XIIe siècle)
Cette église paroissiale a été donnée en 1170 par le sire de Semur au prieuré de Marcigny. Elle a aussi dépendu du prieuré d’Anzy-le-Duc. La nef a été reconstruite en 1841 par l’architecte Charles-Antoine Piketty et la coupole sur trompes de la croisée en 1876 par l’architecte Antoine-Paul Selmersheim, tout comme le dernier niveau du clocher, mais l’édifice conserve un choeur, une abside (dont les chapiteaux sont comparables avec ceux d’Anzy-le-Duc) et un beau clocher brionnais construit au sud du choeur, comme à Saint-Martin-la-Vallée et à Saint-Maurice-lès-Châteauneuf…

(image et extrait du site bourgognemedievale.com… lire la suite)

Histoire de Saint Martin de Salencey (Saône-et-Loire)

Le sommet de Sainte-Colombe paraît avoir été visité sinon occupé dès la préhistoire, voire même de l’époque de la pierre taillée, témoin la découverte d’un silex aurignacien.

A l’époque suivante, la présence d’une pierre levée, appelons-la provisoirement un menhir, semble indiquer que ce lieu a pu être un lieu de culte, tant à l’époque de la pierre polie qu’aux époques postérieures et peut-être jusqu’à l’époque gallo-romaine…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Marcelin de Cray (Saône-et-Loire)

La randonnée des chapelles en Charolais

Circuit Chapelles en charolais
Source : Topoguides la Bourgogne à pied, Conseil Régional de Bourgogne, pages 106-107

Ce circuit des trois Chapelles a été créé par l’Association Mille chemins faisant, qui œuvre pour la sauvegarde des chemins ruraux et du patrimoine environnant. Son action a permis de réhabiliter et d’entretenir des chemins oubliés…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Léger sur Dheune (Saône-et-Loire)

Leodegarius, évêque d’Autun vers 663, a donné son nom au village, Sanctus Leodegarius et à ses habitants, les Léodégariens.
L’histoire de St Léger n’est connue qu’à partir de la deuxième moitié du XIIIème siècle. A cette époque, le village vit replié sur lui-même, en économie fermée. Un château fort, aujourd’hui en grande partie détruit, sert de repli aux populations des alentours, lors des attaques extérieures. ..

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint-Laurent en Brionnais (Saône-et-Loire)

Saint-Laurent-en-Brionnais apparaît dans les textes au XIème siècle. À cette époque, le Brionnais, aux confins de l’Auvergne et de la Bourgogne, est couvert de forêts, parcouru par quelques routes entre les vallées de la Saône et de la Loire qui sont contrôlées par des places fortes. Plusieurs d’entre elles, entre Semur et Mâcon, telles celle du mont Dun, sont tenues par la puissante famille des Le Blanc dont les possessions s’égrènent du Forez au Mâconnais…

(image et extrait du site… lire la suite)