(pas de titre)

47 – Lot-et-Garonne

Histoire de Montayral (Lot-et-Garonne)

Les quatre châteaux de Ladhuie, Cézerac, Salomon et Montayral accompagnés de leurs hameaux, auxquels s’adjoignent la paroisse de Perricard et son château, sont à l’origine de la commune de Montayral (Source REGION AQUITAINE).

Bien que l’histoire médiévale marque fortement le paysage urbain, des découvertes archéologiques attestent une occupation beaucoup plus ancienne des lieux. En effet, la terre fertile du site en bordure du Lot constitue un emplacement idéal pour l’installation sédentaire de l’homme…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Moulinet (Lot-et-Garonne)

Le village de Moulinet a été officellement créé par un arrêté signé par Louis XIV en date du 15 Juillet 1710.

La présence d’habitants sur le territoire actuel de la commune est probable depuis des temps très anciens, vers l’an 412, les Wisigoths s’installent dans la région et laissent des noms de lieux tels que les Allemans ou las Bardes (Wardas). Ils feront de Toulouse leur capitale et resteront près de 100 ans en Aquitaine…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Penne d’Agenais (Lot-et-Garonne)

Des hommes ont vécu ici plusieurs milliers d’années avant notre ère : le site azilien de Port de Penne et le dolmen d’Auradou en témoignent. Le nom de Penne lui-même a une origine gauloise : dans la langue celte, « Penn » signifie crête de montagne.
De l’époque romaine, il reste les traces de nombreuses  » villas  » qui témoignent : de trois siècles de prospérité…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Pinel Hauterive (Lot-et-Garonne)

La commune a été créée sur les bases de l’oppidum gallo-romain de « Garum ».
Hauterive conserve la trace d’une motte et basse-cour sur le bord du Lot, assurément médiévale, et qui a vraisemblablement abrité une résidence seigneuriale.
Dans le traité de paix — dit traité de Meaux — conclu en mars 1229 entre le Cardinal-légat du Pape…

(source wikipedia… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Pujols (Lot-et-Garonne)

La cité médiévale de Pujols, perchée à plus de 180 m d’altitude, domine la bastide de Villeneuve-sur-Lot qui étale ses briques rouges au soleil et offre un magnifique point de vue de près de 30 km sur la Vallée du Lot. L’ancienne place forte albigeoise a traversé les siècles et les guerres en conservant son caractère médiéval : vestiges des enceintes et du château, portes fortifiées…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Antoine de Ficalba (Lot-et-Garonne)

Le nom du village vient de l’installation d’hospitaliers Antonins vers le 12ème siècle et de la prolifération de la figue blanche (Ficus alba) importée d’Orient au temps des croisades. Au fil des siècles, Saint Antoine fut de Ficualbas, de Ficuabans, ou de Figues d’Albas, pour prendre, officiellement, son nom actuel en 1919…

(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Front sur Lémance (Lot-et-Garonne)

Curiosités : L’Eglise de St Front classée du 11ème et 12ème siècle, un bel exemple d’église fortifiée
L’Eglise St Romain de Lastreilles du 12ème siècle
Le Château de Bonaguil, cette majestueuse forteresse médiévale du 15ème et 16ème siècles est l’œuvre d’un grand feudataire, Béranger de Roquefeuil
La Chapelle seigneuriale St Michel de Bonaguil classée a été remaniée aux 15ème et 16ème siècles par Béranger de Roquefeuil…

(image et extrait du site cc-dufumelois.com… lire la suite)

Histoire et patrimoine de Saint Georges (Lot-et-Garonne)

La première mention connue de la commune remonte à 1271. Elle porte alors le nom de Paroisse de Bellaygue et compte environ 500 âmes. Au moyen âge, cette paroisse dépend de la juridiction de Tournon.
Sous l’ancien régime, la paroisse de Saint-Georges de Bellaygue est située sur les coteaux. La partie située dans la plaine dépend de Ladignac dont l’église est implantée sur la rive opposée du Lot…
(image et extrait du site officiel de la commune… lire la suite)

Histoire de Saint Maurice de Lestapel (Lot et Garonne)

Au cours de la période de la Convention nationale (1792-1795), la commune porta le nom révolutionnaire d’Anglas-la-Montagne.

En 1972, les communes de Saint-Maurice-de-Lestapel, de Boudy-de-Beauregard et de Cancon furent réunies sous le nom de cette dernière ; l’union fut rompue en 1979.

(source wikipedia)

Histoire de Saint-Pastour (Lot-et-Garonne)

Le traité de Paris de 1229 a prévu le mariage de l’héritière du comté de Toulouse, Jeanne de Toulouse avec un fils du roi de France, Alphonse de Poitiers. La bastide de Saint-Pastour a été fondé en 1259 par Alphonse de Poitiers. La même année, pour arrêter le conflit entre les dynasties capétiennes et plantagenêt, un nouveau traité de Paris est signé en 1259 qui prévoit que l’Agenais doit être restitué au roi d’Angleterre…

(source wikipedia… lire la suite)